Accueil Economie Les prix de référence du gaz naturel se sont rapprochés du record...

Les prix de référence du gaz naturel se sont rapprochés du record historique atteint en mars. Quelle en est la raison et à quoi ressemble le pétrole ?

104
0

Les prix de référence du gaz naturel en Europe ont augmenté mardi pour se rapprocher du record historique atteint en mars, après que le groupe russe Gazprom a annoncé une nouvelle réduction des livraisons par le gazoduc Nord Stream, rapporte l’AFP.

les prix ont atteint 192 euros par mégawattheure

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a augmenté de 1,45 % à 106,67 $, rapporte Agerpres. De même, le baril de pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en septembre s’est apprécié de 1,73% à 98,37 dollars.

Le groupe russe a annoncé lundi soir qu’en raison de la nécessité d’effectuer des travaux de maintenance sur une turbine, les livraisons de gaz russe à l’Europe via le gazoduc seront réduites à 33 millions de mètres cubes par jour, soit environ 20 % de la capacité du gazoduc, à partir de mercredi.

Lire aussi :  Le Kazakhstan veut vendre du pétrole via l'Azerbaïdjan pour contourner la Russie.

Cette nouvelle réduction des approvisionnements en gaz russe intervient à un moment où les pays européens s’efforcent de reconstituer leurs stocks avant l’arrivée de l’hiver.

« Les stocks européens sont loin du niveau requis de 90 % et l’on craint de plus en plus que la utilise le gaz naturel comme une arme pour arracher des concessions à l’Occident », déclare Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

C’est « une preuve supplémentaire que l’Europe doit réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie dès que possible », a déclaré le ministre tchèque de l’énergie, dont le pays assure actuellement la présidence tournante du Conseil de l’UE.

Lire aussi :  Le secrétaire général de l'OPEP explique sa décision d'augmenter la production de pétrole

Mardi également, les États membres de l’Union européenne ont approuvé un plan de réduction coordonnée de leur consommation de gaz afin de réduire leur dépendance à l’égard de Moscou après une nouvelle chute brutale des approvisionnements russes, a annoncé la présidence tchèque du Conseil de l’UE, selon l’AFP.

Lire aussi : Rationnement du gaz : les États membres parviennent à un accord. Seule la était contre
Article précédentLe ministère chinois des affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur américain pour protester contre la visite de Mme Pelosi à Taïwan.
Article suivantLionel Messi, de retour au FC Barcelone ! Le scénario dans lequel Xavi tente de faire revenir l’Argentin au Nou Camp
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !