Les orchidées : Entretien et emplacement

0 30

Les orchidées sont des plantes tropicales très diversifiées comptant plus de 25 000 espèces. Elles sont disponibles en plusieurs formes et couleurs. La plus connue et la plus commercialisée parmi ces fleurs exotiques est le Phalaenopsis. Les orchidées sont connues pour leur grande résistance. Cependant, ces plantes, bien qu’elles embellissent facilement la maison, sont réputées comme étant difficiles à cultiver. Toutefois, en prenant certaines précautions, l’entretien devient assez simple. 

Entretenir les orchidées

Afin de réussir ses orchidées, le choix du sol est très important. En l’occurrence, les orchidées apprécient le sol calcaire. Pour préserver les racines, il faut éviter d’arroser les plantes très fréquemment. L’eau ne devra pas rester assez longtemps dans la soucoupe. La meilleure technique serait d’arroser les orchidées une fois par mois en mettant le pot à l’intérieur d’un bac d’eau pendant environ 15 min. Pour l’arrosage, si des possibilités se présentent, il est toujours mieux d’utiliser l’eau de pluie. Vous trouverez plus d’infos dans cet article. (https://plantes-jardins.fr/fleurs/orchidees-guide/)

Naturellement, les orchidées se développent dans les zones tropicales notamment dans les bois, les pelouses sèches, les prairies ou même au bord de la route. À l’intérieur d’une pièce, les orchidées peuvent être cultivées en pot. Pour en prendre soin, il est possible de couper les hampes florales qui sont fanées.

Aussi, il existe certains nuisibles qui forment des dangers pour les orchidées. Ce sont notamment les acariens, les cochenilles, les thrips ainsi que les pucerons.

L’emplacement des orchidées

Pour que les orchidées résistent, la lumière doit pénétrer dans la pièce dans laquelle elle est placée. Certes, l’éclairage à l’intérieur d’une pièce ne pourra pas égaliser à celle de l’extérieur. Cependant, il reste pertinent de choisir la pièce la plus éclairée pour mettre les orchidées. Idéalement, elles devraient être placées en face d’une fenêtre.

Bien prendre en compte la chaleur et son environnement

Outre la lumière, la chaleur constitue un élément à ne pas négliger pour que les orchidées ne végètent pas. La chaleur devra être constante allant entre 20 °C à 28 °C dans la journée. La nuit, la température ne devra pas baisser jusqu’à moins de 18 ° C. Surtout pour la saison d’hiver, il faudra prendre en considération les emplacements non chauffés. Les orchidées pourraient ne pas supporter le froid. 

Comme les orchidées se développent dans les zones tropicales, des endroits très humides, elles s’épanouiraient plus dans une pièce exposée à l’humidité. À l’instar, les orchidées apprécient être dans une salle de bain ou bien une cuisine lumineuse. Encore, si possible, il est intéressant de les poser à côté d’une fontaine d’intérieur. Pour les autres pièces, il est à éviter d’installer les orchidées près d’une cheminée ou encore d’un chauffage étant donné le sec auquel elles pourraient être exposées. 

Varier l’emplacement de vos fleurs en fonction des saisons

Pour que les orchidées s’épanouissent comme il faut, il est également pertinent de changer leur emplacement selon la saison. Certes, ces fleurs apprécient la chaleur. Toutefois, en été, il faut s’assurer que la chaleur ne soit pas trop ardente sinon cela risque de causer des dégâts. Il en est de même en hiver. Étant donné le manque de luminosité, il est crucial de bien choisir le meilleur emplacement, notamment celui qui est le plus exposé à la lumière. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.