Accueil Dernières minutes ! Les habitants d’un bidonville brésilien ont découvert au moins sept corps après...

Les habitants d’un bidonville brésilien ont découvert au moins sept corps après une descente de police.

36
0

Les habitants d’une favela brésilienne ont découvert lundi au moins sept corps dans une zone marécageuse de la banlieue de Rio de Janeiro, au lendemain d’une opération menée par une unité d’élite de la police au cours de laquelle des « tirs intenses » ont eu lieu, ont indiqué les autorités locales, rapporte l’AFP.

« Les informations préliminaires dont nous disposons indiquent que sept corps ont été découverts », a expliqué la police militaire de l’État de Rio (sud-est) dans un communiqué, ajoutant que des policiers avaient été envoyés sur les lieux pour superviser le travail d’une cellule d’enquête.

La chaîne de télévision Globo, qui a montré des images de dizaines d’habitants entourant des corps encore non identifiés recouverts de draps blancs, a indiqué que huit corps désincarnés avaient été retrouvés avant l’arrivée de la police dans le complexe de Salgueiro, une favela de Sao Goncalo, à environ 35 km de Rio.

Lire aussi :  Ce que vous devez faire pour éviter que le chou mariné ne devienne détrempé ! Les meilleurs conseils

« Les corps ont été jetés dans le marais, avec des signes de torture, collés les uns aux autres. Un massacre », a déclaré un témoin à cette chaîne de télévision.

La police militaire a confirmé que des agents du Bataillon des opérations spéciales (BOPE), la force de police d’élite redoutée pour ses opérations musclées, ont investi dimanche la zone dominée par les trafiquants de drogue, un jour après la mort d’un sergent de police, selon Agerpres.ro.

« Le BOPE s’est déplacé à Salgueiro après avoir reçu des informations sur la présence de l’un des individus ayant participé à l’attaque de samedi au cours de laquelle le sergent a été tué. L’équipe (de la BOPE) a été prise d’assaut (dimanche) dans une zone marécageuse, puis des échanges de tirs intenses ont eu lieu », indique le communiqué.

Lire aussi :  Finale de l'Asia Express. Photos rares d'Irina et Razvan Fodor avant leur mariage. 13 ans les séparent, mais l'amour les unit

La police a déclaré avoir saisi deux armes de poing, des munitions, plus de 800 bâtons de cannabis et plus de 3 000 sachets d’une substance « ressemblant à de la cocaïne » lors de la descente.

Le défenseur du peuple a annoncé sur Twitter qu’il se rendrait sur les lieux pour aider les familles.

L’organisation non gouvernementale Fogo Cruzado, qui recense les fusillades dans l’État de Rio de Janeiro, a compté 58 épisodes de violence (avec au moins trois personnes tuées par balles) depuis le début de l’année, dont 43 lors d’opérations de police.

En mai, un raid a fait 28 morts dans la favela de Jacarezinho, l’opération la plus sanglante de l’histoire de Rio. En octobre, deux agents ayant participé au raid ont été inculpés pour meurtre par un tribunal local.

Article précédentQuel est le niveau de la dette mondiale après une légère baisse au troisième trimestre de cette année ?
Article suivantTout sur la surface d’attaque cybernétique : définition, risques, solutions pour les entreprises
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !