Accueil Economie Les États-Unis incitent discrètement les sociétés agricoles et de transport à acheter...

Les États-Unis incitent discrètement les sociétés agricoles et de transport à acheter et à expédier davantage d’engrais russes

121
0

Le gouvernement américain incite subtilement les entreprises de transport et les entreprises agricoles à transporter et à acheter davantage d’engrais en provenance de Russie, respectivement, rapporte Bloomberg.

Des sources ont déclaré à Bloomberg que le gouvernement incite « discrètement » les entreprises à acheter et à expédier davantage d’engrais russes. Les tentatives de la Maison Blanche s’inscrivent dans le cadre des négociations qui se déroulent avec la participation de l’ONU pour augmenter les livraisons d’engrais, de céréales et d’autres produits agricoles en provenance de et d’, qui ont été interrompues après le début de la en Ukraine.

Lire aussi :  L'immense chagrin du Prince Harry. Il a amené sa fille d'un andes États-Unis, mais elle n'a jamais connu ses cousins.

Cette année, les exportations d’engrais russes ont chuté de 24 %, selon les données de Bloomberg. La Russie et l’Ukraine représentent ensemble un quart du commerce mondial des céréales.

Le défi auquel sont confrontés les États-Unis consiste à trouver un équilibre entre la pression exercée sur Moscou et la limitation des répercussions sur l’économie mondiale et l’approvisionnement alimentaire mondial, qui dépend d’une série de produits en provenance de Russie.

Selon le rapport, les États-Unis et l’Union européenne ont inclus des exemptions relatives aux engrais dans leurs sanctions contre la Russie, ce qui permet aux échanges commerciaux de se poursuivre pour les produits de base essentiels.

Lire aussi :  McDonald's a augmenté le prix des cheeseburgers au Royaume-Uni pour la première fois en 14 ans : "Nous devons faire des choix difficiles"

Selon l’Union russe des céréales, les exportations de blé ont doublé en mai. Dans le même temps, Bloomberg rapporte que plus de 25 millions de tonnes de céréales, d’huile de tournesol et d’autres marchandises sont bloquées en Ukraine en raison de problèmes de sécurité.

Alors que les responsables occidentaux ont accusé le Kremlin d’utiliser la nourriture comme une arme pour empêcher l’Ukraine d’exporter, la Russie a déclaré qu’elle n’avait attaqué aucun port et que les perturbations de la navigation résultaient des sanctions.

Article précédentHubert Hurkacz réagit à sa victoire sur Nick Kyrgios dans le thriller de Halle.
Article suivantJe pense que Novak Djokovic a fait une erreur fatale avec… », déclare un expert.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !