Accueil Economie Les consommateurs du monde entier s’attendent à dépenser davantage pour l’alimentation au...

Les consommateurs du monde entier s’attendent à dépenser davantage pour l’alimentation au cours des 6 prochains mois

94
0

Les consommateurs du monde entier sont confrontés à la hausse des prix. Plus de 75 % des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête Global Consumer Insights Pulse 2022 de PwC prévoient des dépenses similaires ou supérieures à celles d’aujourd’hui dans la plupart des catégories au cours des six prochains mois.

Augmentation des prix et manque de certains produits en stock, ce qui affecte l’expérience d’achat.

La hausse des prix des denrées alimentaires est le problème le plus fréquemment cité par les consommateurs qui font leurs achats en magasin (65 %) et ceux qui font leurs achats en ligne (56 %). Plus de la moitié des consommateurs interrogés, 57 %, ont déclaré qu’ils subissent presque toujours ou fréquemment une hausse des prix des denrées alimentaires.

Les problèmes de chaîne d’approvisionnement sont également considérés comme affectant l’expérience d’achat, en particulier le fait de ne pas pouvoir acheter un produit en raison d’un manque de stock (43% – en ligne, 37% – en magasin). Les consommateurs citent également des délais de livraison plus longs pour les achats en ligne (42 %) et des files d’attente plus longues ou des magasins plus bondés (36 %).

Les consommateurs qui rencontrent des problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement, tels qu’un manque de disponibilité des produits ou une livraison plus tardive que prévu, sont nombreux à dire qu’ils n’hésitent pas à changer de fournisseur. Plus d’un tiers, 37 %, déclarent qu’ils se tourneraient vers d’autres détaillants pour satisfaire leurs besoins ou, s’ils font leurs achats en magasin, qu’ils passeraient aux achats en ligne. Près d’un tiers des acheteurs en ligne déclarent qu’ils donneraient une chance aux magasins hors ligne de mieux répondre à leurs besoins, et 40 % utiliseraient des sites de comparaison pour vérifier la disponibilité des produits.

Lire aussi :  Les réductions réduiront le rapport entre la dette publique et le PIB.

Les incertitudes mondiales et les problèmes de chaîne d’approvisionnement incitent également de nombreux consommateurs à se tourner davantage vers leur marché national. Huit répondants sur dix se sont dits prêts à payer un prix supérieur à la moyenne pour des produits locaux ou nationaux.

Les tendances de consommation pandémiques sont devenues des habitudes

Les consommateurs ont modifié leur style de vie et leurs habitudes d’achat à la suite de la pandémie de COVID, et il semble que nombre de ces habitudes se soient enracinées et vont même se renforcer au cours des six prochains mois.

En raison de la pandémie, 63 % des consommateurs interrogés ont déclaré avoir déjà augmenté leurs achats en ligne, tandis que 42 % ont réduit leurs achats dans les magasins physiques. La moitié des répondants cuisinent davantage à la maison et 50 % ont augmenté les activités de loisirs à la maison.

À l’avenir, ces consommateurs s’attendent à en faire davantage :

50 % s’attendent à faire davantage d’achats en ligne – ce pourcentage est plus élevé chez les milléniaux (58 %) et la génération Z (57 %) et plus faible chez les baby-boomers (32 %) et la génération X (42 %).

46 % prévoient de cuisiner davantage à la maison.

Lire aussi :  Combien Pfizer pourrait gagner avec le vaccin et la pilule anti-COVID en 2022. La société a amélioré ses estimations

41% feront plus de loisirs à la maison.

41 % achèteront davantage chez les détaillants qui proposent une livraison/un enlèvement efficace.

22 % feront moins d’achats dans les magasins physiques ; seuls 33 % augmenteront leurs achats en magasin.

Le développement durable (ESG), ainsi que la sécurité des données, influencent fortement la confiance dans les marques.

Pour environ la moitié des consommateurs interrogés, les actions d’une entreprise liées aux facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) influencent souvent ou toujours leur confiance dans la marque ou leur probabilité de la recommander à d’autres. En termes d’influence sur la décision d’achat, les facteurs de gouvernance (41%) et sociaux (40%) l’emportent sur l’engagement environnemental d’une entreprise (30%). Le développement durable a un poids plus important pour la génération Z et les jeunes milléniaux interrogés, et plus faible pour la génération X et les baby-boomers.

Les facteurs les plus importants identifiés pour renforcer la confiance dans les marques sont ceux liés à la sécurité des données et à l’expérience client. La protection des données personnelles arrive en tête en termes d’impact sur la confiance dans les marques, citée par 58 % des répondants, soit une hausse de 11 points au cours des six derniers mois. « Répond toujours à mes attentes » et « fournit un service client exceptionnel » ont également été très bien notés par plus de la moitié des répondants (53% et 52% respectivement).

L’enquête Global Consumer Insights 2022 a interrogé 9 069 consommateurs dans 25 pays du monde entier.

Article précédentDes militaires russes attaqués par des grenades lancées depuis un drone ukrainien VIDEO
Article suivantL’arrivée de Zinedine Zidane au PSG est plus proche que jamais. La presse annonce des rumeurs de transfert à Paris
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !