Accueil Uncategorized L’entrée de la Vierge dans l’Église, première grande fête du Carême. Le...

L’entrée de la Vierge dans l’Église, première grande fête du Carême. Le jour où vous pourrez réaliser votre plus grand souhait

128
0

L’entrée de la Vierge dans l’église ou Vovidenia est célébrée par les fidèles le samedi 21 novembre. L’entrée de la Vierge dans l’Église est la première grande fête du carême de Noël 2020

Que signifie l’entrée de la Vierge dans l’Église ?

Célébrée le 21 novembre, c’est une fête de la lumière, qui apporte chance et joie. Le samedi 21 novembre 2020, c’est la désobéissance du poisson. La fête est également connue sous le nom de Vovidenie, un terme qui vient du slave et se traduit par « ce qui est rendu visible ».

L’entrée de la Vierge dans l’Église est célébrée chaque année le 21 novembre, date à laquelle se réalisent de nombreuses traditions qui apportent chance, fortune et bonne santé aux fidèles. Des restrictions s’appliquent également à ce jour important du calendrier chrétien orthodoxe, qui évoque le moment où la Vierge Marie, âgée de 3 ans, a été amenée par ses parents, Joachim et Anaphras, au Temple de Jérusalem.

Les saints Joachim et Anna ne pouvaient pas avoir d’enfants et ont tourné leurs prières vers Dieu, lui demandant de leur donner un enfant, et ont promis que si cela s’accomplissait, ils l’emmèneraient au temple et adoreraient Dieu. En priant Dieu, leur souhait fut exaucé, un ange leur annonçant qu’ils auraient une fille qu’ils devaient appeler Marie.

Bénis d’un enfant, les saints Joachim et Anna ont tenu leur promesse, et lorsque la Vierge Marie avait 3 ans, ils l’ont emmenée au temple, où elle est restée jusqu’à l’âge de 15 ans.

Au temple, Marie a passé toute son enfance, grandissant dans la pureté de son âme, priant sans cesse et lisant les Écritures avec d’autres vierges, veuves et prêtres. La Vierge Marie a passé 12 ans de cette manière jusqu’à ce que le même Archange Gabriel, qui avait annoncé à Joachim qu’elle aurait un enfant qui serait rempli de l’Esprit Saint, lui annonce qu’elle donnerait naissance à Jésus, le Fils de Dieu.

Afin de rester sans tache devant le monde, la Vierge Marie quitte le temple et se fiance à Joseph, témoin de sa virginité et du miracle divin de la naissance de l’enfant Jésus.

Ce que vous n’avez pas le droit de faire lors de l’entrée de la Vierge dans l’église

La croyance populaire dit que le L’entrée de la Vierge dans l’église. Comme à Noël, les cieux s’ouvrent et les gens peuvent comprendre le langage des animaux. C’est le moment où les fidèles prient pour que soit réalisé le plus grand souhait de leur vie.

Dans les campagnes, les jeunes filles qui veulent trouver leur amoureux se rendent au puits du village avec une bougie blanche. Au chant du coq, chaque fille allume la bougie placée sur le bord du puits et regarde dans le puits. À la lueur de l’eau, la jeune fille qui accomplit le rituel a la chance de voir le visage de son bien-aimé.

Lire aussi :  Aides aux personnes âgées : mode d'emploi

Les fidèles optent pour des plats de jeûne et des plats de poisson, qui sont apportés à l’église au préalable pour être consacrés. Ces offrandes sont distribuées aux enfants et aux pauvres.

Le jour de la fête, des services commémoratifs sont organisés à l’église pour les personnes décédées dans des circonstances suspectes, noyées et sans bougie. Des paquets de poisson, des fruits et des bougies ou un cierge sont distribués en leur mémoire. Dans certains villages du Nord, les personnes décédées sans lumière reçoivent en aumône des tartes à la citrouille et une bougie blanche car, selon la tradition, la bougie blanche, au-delà de la dernière frontière de la vie, ne s’éteint jamais. christianortodox.co.uk.

La prière de Vovidence qui exauce tous vos souhaits

« Ô très sainte Mère de Dieu, des puissances d’en haut, Reine du ciel et de la terre, notre défenseur et notre force tout-puissants, recevez ce chant de louange et d’action de grâce de notre part, vos indignes serviteurs. Élève nos prières vers le trône de Dieu et de ton Fils, afin qu’il soit miséricordieux envers nos iniquités. Qu’il ajoute sa grâce à tous ceux qui révèrent ton très saint nom et qui, avec foi et amour, adorent le faiseur de miracles de ton icône. Que nous ne sommes pas dignes d’être mis en grâce par le Seigneur, et pour cela nous te cherchons, car tu es notre aide et notre prompt secours.

Exauce-nous qui te prions ; protège-nous de ta couverture toute-puissante, et demande à Dieu ton Fils de donner à nos pasteurs la sainteté, afin qu’ils veillent sur nos âmes et les gardent ; aux surveillants des villes, la sagesse et la puissance ; aux juges, la justice et l’impureté du visage ; aux maîtres, la sagesse et l’humble intelligence ; aux opprimés, la patience ; aux oppresseurs, la crainte de Dieu ; aux affligés, la patience et la joie spirituelle ; aux réfractaires, la patience ; et à nous tous, l’esprit de sagesse et de douceur, l’esprit de miséricorde et de douceur, l’esprit de pureté et de justice. Alors, très Sainte Dame, ayez pitié de nous et de votre peuple impuissant.

Guidez les égarés dans le droit chemin, soutenez les personnes âgées, gardez les enfants en bas âge, et protégez et gardez-nous tous par votre miséricorde. Sortez-nous tous des profondeurs du péché et éclairez les yeux de nos cœurs à la recherche du salut. Sois miséricordieux envers nous ici dans cette vie, et au jugement redoutable, prie pour nous ton Fils et notre Dieu. Car toi, Dame, tu es la gloire du ciel et l’espérance de la terre. Tu es, après Dieu, notre espoir et notre défenseur, de tous ceux qui te prient dans la foi. C’est pourquoi nous te prions, Toi qui nous aides tous, et c’est à Toi que nous nous confions, les uns aux autres, et toute notre vie, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Lire aussi :  Qu'est-ce que l'assertivité et comment elle nous aide à mieux communiquer ?

Ma très gracieuse Impératrice et mon espoir, Naissance de Dieu, Accueillant des pauvres et Secourant des étrangers, Joie des affligés et Couvreur des affligés, vois mon besoin, vois mon affliction, aide-moi comme un impuissant, nourris-moi comme un étranger ; Tu connais mon malheur, détache-le donc comme tu veux, car je n’ai d’autre secours que toi, d’autre bonne consolation, que toi seule, ô Mère de Dieu, pour me garder et me couvrir dans les siècles des siècles. Amen.

Très sainte Dame Maîtresse, Vierge Mère de Dieu, qui peut faire tout bien, reçois ces dons honorables, qui ne sont dus qu’à toi, de la part de nous, tes indignes serviteurs, toi qui as été choisie parmi toutes les nations et qui t’es montrée plus haute que toutes les créatures célestes et terrestres. Car c’est pour vous que le Seigneur des puissances était avec nous, et c’est par vous que nous avons appris à connaître le Fils de Dieu, et que nous avons reçu son Saint Corps et son Précieux Sang. C’est pourquoi vous êtes bénis parmi les païens, car vous êtes bénis de Dieu, plus éclairés que les chérubins et plus honorés que les séraphins.

Et maintenant, Très Sainte Maîtresse de Dieu, Vierge Mère de Dieu, très hautement louée, ne cessez pas de prier pour nous, Vos indignes serviteurs, afin que nous soyons délivrés des conseils des fourbes et de tout danger, et que nous soyons préservés indemnes de tous les coups empoisonnés du diable ; mais jusqu’à la fin, par Vos prières, gardez-nous sans reproche. Que, par ta protection et par ton secours, étant sauvés, nous exaltons la gloire, la louange, l’action de grâces et l’adoration, pour toutes choses, au Dieu unique dans la Trinité, le Créateur de tous, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen. »
< <

Article précédentQue faire si votre voiture est bloquée dans la neige ?
Article suivant« Année sans été ». Ce qui s’est passé sur la planète en 1816
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !