Accueil Divertissements Arts Le tableau « Printemps à Câmpina » de Nicolae Grigorescu, vendu pour 95 000...

Le tableau « Printemps à Câmpina » de Nicolae Grigorescu, vendu pour 95 000 euros

374
0

Le « Printemps à Câmpina » de Nicolae Grigorescu, une huile sur toile provenant de la collection historique du banquier Ernest Edmond Goodwin, a été vendu aux enchères de printemps d’Artmark mardi pour le prix le plus élevé de 95 000 €.

Les travaux avaient été estimés entre 70 000 et 120 000 euros par la maison.

Quatre œuvres de Nicolae Tonitza ont été vendues lors de la séance de mardi : « Tătăroaică cu șalvari roz » – 90 000 €, « Afizé » – 85 000 €, « Cap de copil » – 42 500 €, « Catrina » – 24 000 €.

Lire aussi :  La célèbre soprano norvégienne Lise Davidsen chante sur la scène de l'Opéra national de Bucarest lors d'un concert de gala de charité.

Des prix considérables ont également été atteints par les œuvres « Country House » de Ioan Andreescu à 60 000 €, et « Traditional Interior » de Ion Țuculescu – 55 000 €.

« Courtesans of Shimabara » de Samuel Mutzner a été adjugé à 250 000 euros. Une autre œuvre du peintre, « Tayu-San dans le jardin », a été vendue 42 500 €. « Paysage à Giverny » de Mutzner a été vendu 28 000 €, « Autoportrait au chevalet » du même peintre a été vendu 15 000 € et « Printemps à Balchik » – 9 000 €.

Le tableau « Nature morte avec livres et vase avec roses jaunes » d’Alexandru Ciucurencu, provenant de la collection historique d’Ecaterina Caragiale-Logadi, fille du grand dramaturge Ion Luca Caragiale, une apparition rare dans les ventes aux enchères, a été vendu pour 18 500 euros.

Lire aussi :  La dernière photographie connue de Mihai Eminescu vendue aux enchères pour 6 000 euros

Les ventes totales se sont élevées à 1 186 150 €, soit un taux d’adjudication de 85,63 %.

Article précédentAndreea Berecleanu, campagne de manifeste sur la féminité : « C’est la beauté qui ne disparaît pas ».
Article suivantDyson a lancé Dyson Zone – le premier purificateur d’air portable sous forme de écouteurs supra-auriculaires
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !