Accueil Dernières minutes ! Le président somalien suspend le premier ministre dans le cadre d’une enquête...

Le président somalien suspend le premier ministre dans le cadre d’une enquête sur la corruption

41
0

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a annoncé lundi qu’il avait suspendu le Premier ministre Mohamed Hussein Roble, rapportent France Presse et Reuters, selon Agerpres.

Le président a décidé de suspendre le Premier ministre Mohamed Hussain Roble et de mettre fin à son mandat dès qu’il sera lié à des affaires de corruption », a déclaré un communiqué du bureau présidentiel, accusant le Premier ministre d’interférer dans une enquête sur la saisie de terres.

Cette décision intervient également au lendemain d’une dispute publique entre le président et le premier ministre au sujet des élections longtemps retardées dans ce pays instable de la Corne de l’Afrique.

Lire aussi :  Le bitcoin est repassé au-dessus du niveau de 50 000 $ l'unité.

Lisez aussi : La CJUE montre comment le droit européen peut devenir SUPÉRIEUR au droit national…

Dimanche, le premier ministre a accusé le président de saboter le processus électoral après la décision du chef de l’État de se retirer de la responsabilité de l’organisation des scrutins tant attendus, ce qui a provoqué une grave crise institutionnelle.

Président depuis 2017, le mandat de M. Farmajo a expiré le 8 février après avoir échoué à trouver un accord avec les dirigeants régionaux sur l’organisation des élections, qui se déroulent en Somalie selon un système électoral complexe et indirect.

Lire aussi :  Incidents à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne : des groupes de migrants ont tenté de passer en force.

L’annonce, mi-avril, d’une prolongation de deux ans de son mandat a déclenché des affrontements armés à Mogadiscio.

Les tensions entre le président Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, et son premier ministre, Mohamed Hussein Roble, sont récurrentes.

De nombreux observateurs estiment que cette crise à la tête de l’État et l’impasse électorale détournent l’attention de questions plus importantes en Somalie, comme l’insurrection des Shebab qui secoue le pays depuis 2007.

Article précédentLe ministre ukrainien de l’éducation a démissionné après que son assistante a porté une tenue trop sexy. La photo qui a suscité l’indignation
Article suivant« Il ne voulait plus que nous soyons intimes ! » Célébrités qui ont été trahies en amour
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !