Accueil Divertissements Sport Le président du Comité olympique italien contre l’autorisation de Novak Djokovic à...

Le président du Comité olympique italien contre l’autorisation de Novak Djokovic à jouer à Rome

118
0

Le président du Comité olympique italien, Giovanni Malago, est absolument opposé à ce qu’un Novak Djokovic non vacciné puisse participer au Masters de Rome. La semaine dernière, Valentina Vezzali, sous-secrétaire du cabinet italien pour les sports, a déclaré que Djokovic pourrait être autorisé à participer au Masters de Rome.

Selon M. Malago, autoriser un Djokovic non vacciné à jouer à Rome ne serait tout simplement pas correct, car il estime que cela enverrait un mauvais message à la communauté italienne. « Ce ne serait absolument pas correct, » dit Malago.

« Même si [he] douches dans un camping-car et manger et dormir dans des situations improvisées, le message est totalement faux. »

Il ne devrait pas y avoir de traitements spéciaux

M. Malago mentionne qu’il reçoit chaque jour « des dizaines de courriels » de parents qui veulent que leurs enfants puissent faire du sport sans aucune limitation.

Lire aussi :  Venus Williams partage un message de soutien au grand joueur de la NFL Tom Brady

« Je reçois chaque jour des dizaines de courriels de mamans et de papas qui sont furieux parce que leurs enfants n’ont pas le laissez-passer vert et ne peuvent pas faire de sport », a-t-il poursuivi. « Expliquez-moi pourquoi un champion qui se trouve dans la même situation peut ».

Djokovic a laissé entendre qu’il ne voulait pas se faire vacciner car il ne savait pas comment cela pourrait affecter son corps. « En tant qu’athlète d’élite, je tiens à tripler la mise : « Je défends le choix et l’autonomie de chaque individu, que chaque personne a le droit de décider en matière de santé.

Lire aussi :  Indian Wells : Caroline Garcia se défait de Dayana Yastremska au premier tour.

Je n’aime pas être étiqueté et mis dans la même catégorie que certaines initiatives ou mouvements, je n’ai jamais dit que je soutenais l’un d’entre eux. J’ai toujours essayé de respecter les choix de chacun, j’espère que les gens peuvent respecter les miens aussi ». Djokovic a déclaré à la RTS.

« Je défends le choix et l’autonomie de chaque individu, que chaque personne a le droit de décider en matière de santé. Je n’aime pas être étiqueté et mis dans la même catégorie que certaines initiatives ou mouvements, je n’ai jamais dit que je soutenais l’un d’entre eux. J’ai toujours essayé de respecter les choix de chacun, j’espère que les gens peuvent respecter les miens aussi ».

Article précédentNaomi Osaka parle de son passage chez les professionnels et de sa décision de faire une pause pour se concentrer sur sa santé mentale.
Article suivantAlexander Zverev décide de faire son retour en Coupe Davis après son échec à Acapulco.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !