Accueil Internationales Le président chinois Xi Jinping en visite au Kazakhstan avant le sommet...

Le prĂ©sident chinois Xi Jinping en visite au Kazakhstan avant le sommet de l’OCS

101
0

Le prĂ©sident chinois a entamĂ© mercredi son premier voyage Ă  l’Ă©tranger depuis l’apparition de la pandĂ©mie par une escale au , avant un sommet avec le Russe et d’autres dirigeants d’un groupe de sĂ©curitĂ© d’Asie centrale.

Lire aussi| La pourrait envoyer une délégation de haut niveau aux funérailles de la reine Elizabeth : Rapport

Le voyage de Xi souligne l’importance que PĂ©kin accorde aux liens avec la Russie et l’Asie centrale, alors que le Parti communiste au pouvoir promeut ses ambitions stratĂ©giques dans un contexte de tensions avec Washington, le et l’.

Xi, portant un costume bleu et un masque facial, a Ă©tĂ© accueilli sur le tarmac de l’aĂ©roport par le prĂ©sident Kassym-Jomart Tokayev et une garde d’honneur, tous masquĂ©s.

Le gouvernement de Tokayev a dĂ©clarĂ© que les deux dirigeants discuteraient des marchĂ©s de l’Ă©nergie et des turbulences Ă©conomiques mondiales. Le Kazakhstan, un pays peu peuplĂ© de 19,4 millions d’habitants et de vastes prairies, est un important producteur de pĂ©trole et de gaz. La Chine est l’un de ses principaux clients.

Jeudi, Xi doit s’envoler pour Samarkand, en OuzbĂ©kistan voisin, pour un sommet de l’Organisation de coopĂ©ration de Shanghai, dirigĂ©e par la Chine et la Russie.

PĂ©kin et Moscou considèrent l’OCS comme un contrepoids aux alliances amĂ©ricaines en Asie de l’Est.

Lire aussi| Un lanceur d’alerte affirme que l’Inde et la Chine avaient des agents travaillant pour : Rapport

Les autres gouvernements de l’OCS sont l’Inde, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le et le Tadjikistan. Les observateurs sont l’ et l’Afghanistan.

Le dirigeant chinois fait la promotion d’une « Initiative de sĂ©curitĂ© mondiale » annoncĂ©e en avril Ă  la suite de la formation de la QuadrilatĂ©rale par Washington, le Japon, l’Australie et l’Inde en rĂ©ponse Ă  la politique Ă©trangère plus affirmĂ©e de PĂ©kin. Xi a donnĂ© peu de dĂ©tails, mais les responsables amĂ©ricains se plaignent qu’elle reprend les arguments russes en faveur de l’attaque de Moscou contre l’.

Xi et Poutine prĂ©voient de tenir une rĂ©union en tĂŞte-Ă -tĂŞte et de discuter de l’Ukraine, selon le conseiller en politique Ă©trangère du prĂ©sident russe, Yuri Ushakov.

Article précédentLes banques de Wall Street à la recherche de personnel technique licencié pendant la crise des crypto-monnaies.
Article suivantDes chercheurs de la FAU explorent les impacts de la pandémie de COVID-19 sur les médecins résidents