Accueil Dernières minutes ! Le Premier ministre lituanien rejette les démissions annoncées par les ministres des...

Le Premier ministre lituanien rejette les démissions annoncées par les ministres des affaires étrangères et des transports

50
0

La Première ministre lituanienne Ingrida Simonyte a rejeté mercredi les démissions des ministres Gabrielius Landsbergis (affaires étrangères) et Marius Skuodis (transports), qui avaient annoncé qu’ils se retiraient, rapporte dpa.

Dans une déclaration, M. Simonyte a indiqué que le gouvernement de Vilnius poursuivait son travail sans changement de personnel. Tout remaniement majeur pourrait conduire à l’instabilité », a déclaré le chef de l’exécutif lituanien, ajoutant que cela serait irresponsable compte tenu de la situation géopolitique nationale et des défis actuels liés aux pandémies et aux migrations.

En Lituanie, les ministres sont nommés et révoqués par le président sur proposition du premier ministre.

Lire aussi :  Apple poursuit le fabricant du logiciel espion Pegasus

Les deux ministres ont proposé leur démission dans le contexte de la poursuite des expéditions d’engrais biélorusses par voie ferroviaire depuis la Lituanie.

La compagnie ferroviaire nationale continue de transporter des engrais produits par la société Belaruskali, malgré l’entrée en vigueur des sanctions américaines visant la société d’État biélorusse. Belaruskali a effectué des paiements anticipés dans le cadre de contrats existants. L’entreprise exporte une grande partie de sa production via la Lituanie.

L’Union européenne a accusé le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko d’orchestrer une augmentation massive des arrivées de migrants à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, la Lituanie et la Lettonie. Cette augmentation fait suite à l’adoption par Bruxelles de sanctions contre le Belarus après les violations des droits de l’homme et l’élection présidentielle d’août dernier, qui ont été violemment contestées par l’opposition bélarussienne et l’Occident, selon Agerpres.ro.

Lire aussi :  Remous dans le football - Un ancien joueur du Real Madrid et de l'AC Milan condamné à neuf ans de prison

Mais M. Loukachenko affirme que l’UE a délibérément provoqué une crise humanitaire qui doit être résolue.

Article précédentLa « Sonate d’automne » d’Ingmar Bergman, une première nationale au Nottara Theatre.
Article suivantApple pourrait lancer une montre résistante aux chocs l’année prochaine
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !