Accueil Internationales Le premier ministre et le gouvernement du Burkina Faso limogés

Le premier ministre et le gouvernement du Burkina Faso limogés

108
0

Les membres du gouvernement continueront Ă  exercer leurs responsabilitĂ©s directes jusqu’Ă  la formation d’une nouvelle composition.

Le prĂ©sident du Burkina Faso, Mark Christian Kabore, dans une situation difficile dans un pays dĂ©chirĂ© par le terrorisme, a acceptĂ© la dĂ©mission du Premier ministre du pays, Christophe Dabire, ce qui, selon la loi locale, entraĂźne automatiquement la dĂ©mission de l’ensemble du gouvernement, rapporte l’agence de presse AFP .

Dabire a Ă©crit une lettre de dĂ©mission le 8 dĂ©cembre. « Le prĂ©sident <...>au vu de la dĂ©claration du Premier ministre <...>Le chef de l’Etat a dĂ©cidĂ© de le relever de ses fonctions », a dĂ©clarĂ© l’agence, citant le dĂ©cret du chef de l’Etat prĂ©sentĂ© Ă  la tĂ©lĂ©vision nationale. Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du gouvernement a notĂ© que les membres du gouvernement sortant continueront Ă  exercer leurs fonctions directes jusqu’Ă  la formation du nouveau gouvernement.
Le 27 novembre, des manifestations antigouvernementales ont eu lieu dans le pays dans un contexte de multiplication des attaques par des groupes islamistes. En particulier, le 14 novembre, dans le nord du Burkina Faso, dans la province de Sum, une attaque armĂ©e de militants contre un poste de gendarmerie a fait au moins 53 morts. Trois jours de deuil national ont Ă©tĂ© dĂ©clarĂ©s dans le pays Ă  l’Ă©poque.
La veille de la manifestation, le président a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme, soulignant la nécessité de former un nouveau gouvernement plus cohérent. Par la suite, une opération anti-corruption a eu lieu dans le pays.
Le Burkina Faso est devenu l’Ă©picentre de l’activitĂ© terroriste des groupes islamistes en Afrique de l’Ouest au cours des trois derniĂšres annĂ©es. Le pays abrite des groupes islamistes tels que le « Grand État islamique du Grand Sahara », qui est une structure de l' »État islamique », et « Ansar ul-Islam ». Au cours de cette pĂ©riode, les terroristes ont tuĂ© plus de 1 000 civils et plus de 1,5 million de personnes ont fui leur foyer et sont devenues des rĂ©fugiĂ©s Ă  cause de la violence.

Article précédentLe concours roumain Valorant Winter Snowdown a désigné ses demi-finalistes.
Article suivantÀ quoi ressemblaient Andreea Marin et Mihaela Rădulescu il y a 20 ans, lorsqu’elles ont acceptĂ© de poser pour la premiĂšre fois ensemble.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les derniÚres actualités économiques et internationales de maniÚre indépendante et transparente !