Accueil Dernières minutes ! Internationales Le ministre tchèque des Affaires étrangères rejette les propositions russes de garanties...

Le ministre tchèque des Affaires étrangères rejette les propositions russes de garanties de sécurité de l’OTAN

38
0

Le ministère tchèque des Affaires étrangères estime que les exigences de Moscou ne peuvent servir de base à l’ouverture de négociations avec l’OTAN.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Lipavsky, qui a participé vendredi à une vidéoconférence des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN, a rejeté les propositions faites par la Fédération de Russie pour obtenir des garanties de sécurité de la part de l’Alliance de l’Atlantique Nord, a indiqué le service de presse du ministère tchèque des Affaires étrangères sur son site Internet.

« Jan Lipavsky a souligné au cours des entretiens la nécessité pour la partie russe de désescalader la situation à la frontière de la Fédération de Russie et de l’Ukraine comme condition pour le début des négociations et a rejeté les propositions avancées par la Russie pour l’octroi de garanties de sa sécurité de la part de l’OTAN comme étant inacceptables. Les exigences de la Russie ne peuvent pas servir de base pour entamer des négociations avec l’OTAN », indique le document.
L’Alliance de l’Atlantique Nord doit présenter ses propres propositions pour entamer les négociations avec la Russie, ainsi qu’une vision des relations futures avec la Fédération de Russie. Au cours de la vidéoconférence, M. Lipavsky a insisté sur le fait que chaque État a le droit de déterminer de manière indépendante son propre destin et a « rappelé que les sphères d’influence qui limitent la souveraineté des autres]sont également rejetés au plus haut niveau, par la Fédération de Russie ».
M. Lipavsky et ses collègues de l’OTAN sont convenus qu' »il est nécessaire de soutenir la sécurité et la souveraineté de l’Ukraine et de se préparer à une nouvelle escalade de la tension entre ce pays et la Fédération de Russie ou à un éventuel conflit militaire. »
Des négociations entre les États-Unis et la Fédération de Russie sur les garanties de sécurité sont prévues le 10 janvier à Genève. Le 12 janvier, la Russie évoquera ses préoccupations en matière de sécurité en Europe ainsi que les projets russes en matière de garanties de sécurité lors d’une réunion du Conseil OTAN-Russie à Bruxelles et, le 13 janvier, lors d’une réunion du Conseil permanent de l’OSCE à Vienne.

Article précédentLa photo d’un grand requin blanc portant une énorme cicatrice sur le dos suscite un vif débat sur Internet VIDEO
Article suivantL’actrice de théâtre et de télévision Joan Copeland, sœur du dramaturge Arthur Miller, est décédée à l’âge de 99 ans.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !