Accueil Dernières minutes ! Economie Le ministre allemand de la Justice a exhorté l’UE à prendre des...

Le ministre allemand de la Justice a exhorté l’UE à prendre des mesures conjointes pour réglementer le fonctionnement de Telegram

39
0

Selon Marko Buschmann, le problème de l’application de messagerie Telegram est que l’entreprise n’a pas de représentation officielle ni de personne de contact en Allemagne, ce qui complique la lutte contre les contenus illégaux.

Les pays européens doivent travailler ensemble pour réglementer les plateformes en ligne, dont Telegram, et s’attaquer aux informations illégales. C’est ce qu’a déclaré le ministre allemand de la justice, Marko Buschmann, dans une interview publiée mardi dans le journal du groupe d’édition Funke.

« Une action conjointe fera une plus grande impression sur les opérateurs Telegram que si chaque pays agissait seul », a-t-il déclaré. Selon lui, les propriétaires de l’application de messagerie souhaitent gagner de l’argent grâce à la publicité, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas refuser le marché européen solvable.
Du point de vue de Berlin, le problème avec Telegram est que l’application de messagerie n’a pas de représentation officielle ni de personne de contact en Allemagne. Cela complique la lutte contre le contenu illégal : les autorités envoient des demandes à Dubaï pour qu’il retire le matériel illégal, ce qui retarde énormément le processus.
« C’est un réseau social, et il doit suivre les règles allemandes. Selon eux, Telegram doit désigner un représentant que les autorités allemandes peuvent contacter afin de recevoir rapidement les notifications des autorités », a souligné M. Buschman.
Le ministre a déclaré que la base juridique d’une réglementation européenne de ces activités devrait être mise à l’ordre du jour de l’UE l’année prochaine, lorsque la France présidera l’UE.

Article précédentBrigitte Macron déclare qu’elle poursuivra en justice ceux qui affirment sur les médias sociaux qu’elle est née homme.
Article suivantDonald Trump tiendra une conférence de presse un an après l’agression de ses partisans au Capitole
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !