Accueil Dernières minutes ! Le MAE annonce comment les Roumains peuvent entrer en Italie à partir...

Le MAE annonce comment les Roumains peuvent entrer en Italie à partir de jeudi, dans le contexte de la pandémie

48
0

Le ministère des Affaires étrangères indique que les autorités italiennes ont révisé les conditions d’entrée dans le pays dans le contexte de la pandémie. Tous les Roumains qui entrent en Italie à partir de jeudi doivent être munis d’un formulaire numérisé, d’un certificat COVID et d’un test négatif, rapporte Mediafax.

À partir de jeudi, toutes les personnes qui ont séjourné ou transité en Roumanie au cours des 14 derniers jours doivent présenter les documents suivants (cumulatifs) au transporteur au moment de l’embarquement, ou à toute personne désignée pour effectuer des contrôles :

a. formulaire numérique de localisation des passagers (https://app.euplf.eu), en format numérique ou imprimé

b. certificat vert COVID-19, certifiant l’accomplissement du schéma complet de vaccination contre le COVID-19 au moins 14 jours avant l’entrée en République italienne, ou le passage de la maladie dans un délai maximum de 6 mois avant l’entrée, ou autre certification équivalente

Lire aussi :  Un officiel israélien : Omicron pourrait générer une immunité de troupeau en Israël

c. la preuve d’un test moléculaire (type PCR) avec un résultat négatif pour l’infection par le SRAS-CoV-2, effectué au maximum 48 heures avant l’entrée en République italienne, ou d’un test rapide (type antigène) avec un résultat négatif pour l’infection par le SRAS-CoV-2, effectué au maximum 24 heures avant l’entrée.

Les personnes qui ne présentent pas le certificat vert COVID-19 attestant l’accomplissement du schéma complet de vaccination ou le passage de la maladie doivent se conformer à la mesure d’auto-isolement pour une période de 5 jours après l’entrée sur le territoire italien, à l’adresse indiquée dans le formulaire de localisation des passagers (https://app.euplf.eu), et effectuer un test moléculaire ou antigénique pour l’infection par le virus SARS-CoV-2 à la fin de la période d’auto-isolement.

Lire aussi :  Dans son Urbi et Orbi de Noël, le pape François met en garde contre les "métastases du conflit cancéreux" en Ukraine | VIDEO

Les enfants jusqu’à 6 ans n’ont pas à présenter la preuve d’un test moléculaire ou antigénique négatif pour l’infection par le SRAS-CoV-2 lors de leur entrée en Italie, mais sont soumis à l’isolement, à l’exception de ceux qui sont accompagnés d’un ou plusieurs parents en possession d’un certificat attestant de la vaccination ou du passage de la maladie.

Article précédentLigue des champions de l’UEFA : Barcelone piétiné par le Bayern. Les Catalans se qualifient pour l’Europa League
Article suivantESET sur la vulnérabilité de Log4Shell : ce que nous savons à ce jour et la liste des pays les plus attaqués
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !