Accueil Dernières minutes ! Le Liban reçoit l’aide de la Russie après le refus des Européens...

Le Liban reçoit l’aide de la Russie après le refus des Européens et des États-Unis de lui fournir des images satellites de la plus grande explosion sur Terre depuis des décennies.

49
0

La Russie a envoyé au Liban des images satellites du port de Beyrouth prises avant et après l’énorme explosion qui s’y est produite le 4 août dernier, a annoncé lundi à Moscou le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à l’issue d’entretiens avec son homologue libanais Abdallah Bou Habib, rapporte Reuters.

L’agence spatiale russe Roscosmos a annoncé la semaine dernière qu’elle avait accepté de fournir les images demandées par le président libanais Michel Aoun, rapporte agerpres.ro.

 »A la demande du gouvernement libanais, nous avons remis aujourd’hui le matériel préparé par Roscosmos (…), des images satellites, et nous espérons qu’elles seront utiles à l’enquête sur les causes de cet incident. Cette question fait actuellement l’objet d’une attention sérieuse au Liban et nous espérons qu’elle sera résolue, » a déclaré M. Lavrov.

Lire aussi :  Le Japon accélère la course aux armements par crainte d'un conflit militaire avec la Chine

 »Les chercheurs de Roscosmos disent que les experts devraient élucider, sur la base de la nature de la destruction, ce dont il s’agissait, ce qui pourrait être lié » à ce drame, a expliqué le ministre russe.

L’explosion, provoquée par une grande quantité de nitrate d’ammonium stockée dans un entrepôt du port de Beyrouth, a fait plus de 215 morts, des milliers de blessés et a dévasté des quartiers entiers de la capitale libanaise, et l’enquête n’est pas encore terminée.

Les responsables libanais, accusés de négligence, ont résisté à une enquête internationale. Le juge chargé de l’enquête subit d’intenses pressions politiques et, le 4 novembre, il a été contraint de suspendre son enquête pour la troisième fois à la suite de l’appel d’un ancien ministre.

Lire aussi :  Optez pour l’efficacité d’un blog pour mieux comprendre

Le juge a également demandé des images satellites aux États-Unis et à la France, mais n’a pas pu les obtenir jusqu’à présent, la Russie étant jusqu’à présent le seul pays à s’exécuter.

Article précédentLe Palais britannique en alerte : « Nous devonss’attendre à voir de moins en moins la Reine Elizabeth. »
Article suivantÉtude : Le développement du cerveau des pieuvres est lié à leur adaptation à l’environnement, aux prédateurs et aux autres formes de vie
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !