Accueil Dernières minutes ! Le joueur que l’on dit être un homme passe à l’attaque !...

Le joueur que l’on dit être un homme passe à l’attaque ! Premières déclarations du gardien de but controversé de l’Iran

134
0

Zohreh Koudaei, gardienne de l’équipe nationale féminine de football d’Iran, est passée à l’attaque après avoir été accusée d’être un homme. Elle a reconnu l' »illégalité » qu’elle a commise et en souffre énormément.

Les premières déclarations du portier Zohreh Koudaei, accusé d’être un homme

Après la victoire 4-2 de l’Iran sur la Jordanie en Coupe d’Asie, le prince de l’équipe vaincue, Ali Ben al-Hussein, a déclaré sur Twitter qu’il avait des doutes sur le gardien de but. En d’autres termes, Zohreh Koudaei est accusée d’être en fait un homme. L’indignation est survenue après que la femme a apporté la victoire à son équipe, le score final étant décidé par une séance de tirs au but.

Deux semaines après le début du scandale, Zohreh Koudaei a fait sa première déclaration publique. Elle est consciente que ses qualités physiques ne sont pas à la hauteur et elle est souvent victime de brimades.

Je suis une femme ! Je suis victime d’intimidation en Jordanie. Je vais poursuivre la Fédération Jordanienne ! La seule ‘illégalité’ est que je ne suis pas belle, c’est pourquoi tous ces problèmes ont surgi », a déclaré Zohreh Koudaei, selon Hurriyet.

La fédération jordanienne « demande la vérification du sexe » de Koudaei. Cette demande intervient parce que la fédération jordanienne a des soupçons sur l' »éligibilité » du joueur. Ces allégations sont faites parce que l’Iran a un « bilan en matière de genre et de dopage ».

Lire aussi :  Céline Dion annule les dates de sa tournée nord-américaine en raison de problèmes de santé

L’entraîneur iranien Maryam Irandoust a vertement contesté l’approche de la Fédération jordanienne. Elle a qualifié ces accusations de « prétextes » pour « ne pas accepter la défaite ». Mme Irandoust a déclaré qu’elle acceptait de « fournir tout document souhaité par l’AFC ».

L’amertume refait surface après la tragédie du joueur du PSG battu avec un pied-de-biche

Après l’arrestation et la mise en examen d’Aminata Diallo dans l’affaire du joueur du PSG frappé à coups de pied de biche, les enquêteurs ont découvert de nouveaux détails sur le commanditaire présumé de l’affaire. La femme d’Eric Abidal serait à l’origine de l' »opération » contre Kheira Hamraoui. Tout a commencé à cause d’une liaison.

Lire aussi :  L'Allemagne renforce les restrictions d'accès aux restaurants : "Nous devons faire davantage de progrès en matière de vaccination".

Aminata Diallo est sortie du cercle des suspects et sa place a été prise par Hayet, épouse de l’ancien footballeur du FC Barcelone Eric Abidal. Kheira Hamraoui a apparemment connu le sportif à l’époque où il était directeur sportif des « blaugrana » (2018 – 2020). Selon les médias internationaux, les enquêteurs ont découvert que l’épouse d’Eric Abidal soupçonnait qu’il y avait plus qu’une simple amitié entre l’ancien footballeur et Kheira Hamraoui. En d’autres termes, Hayet Abidal serait celui qui a « ordonné » l’agression du footballeur du PSG.

Nous couchons avec des personnes mariées, n’est-ce pas ? » aurait dit l’un des agresseurs.

L’ancien footballeur du FC Barcelone aurait appelé Hamraoui le lendemain de l’événement tragique. Malheureusement pour lui, la footballeuse était avec ses coéquipiers Diallo et Karchaoui qui ont tout entendu. L’ancien Eric Abidal et sa femme feront l’objet d’une enquête.

Article précédentL’EMA a approuvé le vaccin anti-COVID-19 de Pfizer pour les enfants âgés de 5 à 11 ans
Article suivantPrincesse héritière Amalia du Royaume des Pays-Bas des Pays-Bas ne se sent pas prête à devenir Reine
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !