Accueil Economie Le géant pétrolier BP se retire du capital de la société russe...

Le géant pétrolier BP se retire du capital de la société russe Rosneft.

142
0

Le géant pétrolier BP a annoncé dimanche qu’il s’apprêtait à céder sa participation de 19,75 % dans le géant russe Rosneft à la suite de l’invasion russe en Ukraine, rapporte EFE.

Dans le communiqué, BP note que l’attaque russe a entraîné « un changement fondamental » dans la manière dont la société pouvait opérer en Russie.

Le gouvernement russe possède également des parts dans Rosneft. Depuis 2013, BP détient une participation de 19,75 % dans le géant russe.

Le président de BP, Helge Lund, a souligné que l’attaque de la Russie contre l’ « est un acte d’agression qui a des conséquences tragiques dans toute la région. BP opère en Russie depuis plus de 30 ans, en collaboration avec de brillants collègues russes. Mais cette action militaire apporte un changement fondamental. »

Lire aussi :  Les plans d'urgence de la CE envisagent un éventuel rationnement en cas de rupture de l'approvisionnement en gaz russe

« Cela a conduit la direction de BP à conclure, après un processus exhaustif, que notre relation avec Rosneft, une entreprise d’État, ne pouvait tout simplement pas continuer. Nous ne pouvons plus soutenir la présence de représentants de BP au sein du conseil d’administration de Rosneft », a ajouté le responsable de la société britannique.

« La participation dans Rosneft n’est plus en phase avec les activités et la stratégie de BP et la décision de la direction est maintenant de se retirer de la participation dans Rosneft. Le conseil d’administration de BP estime que ces décisions assument ce qui est dans le meilleur intérêt à long terme de tous nos actionnaires », a souligné Helge Lund.

Lire aussi :  La richesse mondiale, la plus forte augmentation depuis plus d'une décennie. De combien a augmenté le nombre de "très riches" ?

Le PDG a souligné que « comme beaucoup d’autres, j’ai été profondément ému et attristé par la situation en Ukraine et je suis de tout cœur avec les personnes touchées ».

« Je suis convaincu, a-t-il dit, que les décisions que j’ai prises en tant que conseil d’administration sont non seulement correctes, mais aussi bénéfiques pour les intérêts à long terme de BP. »

Article précédentLa guerre en Ukraine. Les forces russes ont pris le contrôle de la centrale nucléaire de Zaporozhye.
Article suivantL’histoire étonnante de la mère de Cher. De qui le caractère fort du célèbre artiste
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !