Accueil Economie Le fonds de pension danois AkademikerPension vend sa participation dans Wizz Air....

Le fonds de pension danois AkademikerPension vend sa participation dans Wizz Air. La raison

85
0

Le fonds de pension danois AkademikerPension a annoncĂ© lundi qu’il vendait sa participation dans la compagnie aĂ©rienne Wizz Air en raison de prĂ©tendues « violations des droits de l’homme et des droits du travail » Ă  l’encontre de ses travailleurs, rapporte Reuters.

Le fonds de 23 milliards de dollars est l’un des 14 investisseurs qui ont appelĂ© Wizz en dĂ©cembre Ă  autoriser les employĂ©s Ă  former et Ă  rejoindre des syndicats, affirmant que leurs recherches suggĂ©raient que la compagnie aĂ©rienne dĂ©courageait cette pratique en violation des droits du personnel.

AkademikerPension a dĂ©clarĂ© lundi qu’après avoir rencontrĂ© la direction, elle n’a vu aucun signe indiquant que les pratiques de la compagnie aĂ©rienne allaient changer, et a donc commencĂ© Ă  vendre sa participation d’une valeur de plus de 3 millions de dollars.

La valeur marchande de Wizz Air, cotĂ©e Ă  Londres, est d’environ 5,8 milliards de dollars.

Le fonds a dĂ©clarĂ© qu’il a vendu les actions qu’il dĂ©tenait directement dans Wizz Air le 1er fĂ©vrier et a demandĂ© aux gestionnaires de fonds extĂ©rieurs de faire de mĂŞme avant le 8 fĂ©vrier.

Lire aussi :  PwC : le travail Ă  distance a augmentĂ© l'Ă©puisement professionnel, gĂ©nĂ©rant un nombre record de dĂ©missions au niveau mondial

« Après avoir discutĂ© avec la direction de l’entreprise, nous ne sommes nullement assurĂ©s qu’elle entreprendra les changements que nous avons demandĂ©s en matière de droits de l’homme et du travail », a dĂ©clarĂ© Jens Munch Holst, directeur gĂ©nĂ©ral d’AkademikerPension.

En réponse aux critiques du fonds concernant les droits du travail au sein de la compagnie aérienne, un porte-parole de Wizz Air a déclaré que la durabilité était une valeur fondamentale pour la compagnie, citant son classement parmi les meilleures compagnies aériennes européennes selon les critères du fournisseur de données Sustainalytics.

« Wizz Air prend l’engagement avec ses employĂ©s très au sĂ©rieux et nous sommes convaincus que nos structures et processus mis en place pour soutenir un engagement ouvert et transparent fonctionnent extrĂŞmement bien, y compris le conseil populaire, qui offre un forum aux employĂ©s pour discuter de questions importantes », a dĂ©clarĂ© la compagnie aĂ©rienne dans un communiquĂ©.

Lire aussi :  Le rouble russe atteint son plus haut niveau depuis deux ans malgrĂ© les efforts de l'UE pour renforcer les sanctions

Alors que les compagnies aĂ©riennes continuent de se remettre de l’impact de la pandĂ©mie de Covid, Wizz Air a fait part de son intention d’embaucher plus de 1 000 employĂ©s dans les mois Ă  venir et a dĂ©clarĂ© avoir rĂ©tabli les salaires des Ă©quipages et du personnel aux niveaux d’avant la pandĂ©mie.

La dĂ©cision d’AkademikerPension fait suite Ă  une enquĂŞte dans laquelle elle a dĂ©couvert plusieurs cas dans lesquels la sociĂ©tĂ© a refusĂ© de reconnaĂ®tre les droits du personnel Ă  former un syndicat.

Dans leur lettre de dĂ©cembre, les 14 investisseurs et investisseurs potentiels, dont le britannique Ardevora Asset Management, citent une interview du PDG Jozsef Varadi, dans laquelle il dĂ©clare que la compagnie aĂ©rienne a tenu les syndicats Ă  l’Ă©cart parce qu’ils « tuaient l’entreprise ».

Article prĂ©cĂ©dentL’acteur Bob Saget, de la sĂ©rie « Full House », est mort d’un traumatisme crânien.
Article suivantUne planète susceptible d’accueillir la vie est dĂ©couverte Ă  117 annĂ©es-lumière de la Terre
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !