Accueil Derni√®res minutes ! Le dernier empereur de Rome ! L’histoire fascinante de Francesco Totti, le...

Le dernier empereur de Rome ! L’histoire fascinante de Francesco Totti, le ¬ę¬†seul capitaine¬†¬Ľ de l’√©quipe de la capitale italienne

55
0

Rome a √©t√© fond√©e en 753 av. Il existe des preuves arch√©ologiques pour expliquer les d√©buts de la ville, mais la p√©riode est surtout connue pour le mythe des jumeaux Romulus et Remus, allait√©s par une louve. Rome est devenue, au fil du temps, la capitale de l’un des plus grands empires que l’humanit√© ait jamais connus.

L’Empire romain, √† son apog√©e, peut √™tre compar√© aux empires de Gengis Khan ou d’Alexandre le Grand. La ¬ę¬†Ville √©ternelle¬†¬Ľ a connu, au fil du temps, son apog√©e et sa chute. Elle a √©t√© le t√©moin d’√©v√©nements historiques majeurs, a √©t√© gouvern√©e par diverses personnalit√©s, des ¬ę¬†fous¬†¬Ľ comme N√©ron ou Caligula, aux v√©ritables leaders comme Trajan.

Rome est un morceau vivant de l’histoire. Un dernier √©l√©ment de cette ville est un ancien footballeur. Le dernier ¬ę¬†empereur¬†¬Ľ romain √©tait Francesco Totti. Son ¬ę¬†r√®gne¬†¬Ľ dans la ¬ę¬†Ville √©ternelle¬†¬Ľ s’est √©tendu de 1992 √† 2017. En gardant, bien s√Ľr, les proportions, Totti peut √™tre mis, en termes de signification √† Rome, au m√™me niveau que les anciens empereurs, √©tant un v√©ritable symbole pour la capitale italienne.

Il a failli signer à Milan quand il était enfant

Francesco Totti est n√© le 27 septembre 1976 √† Rome. Ayant v√©cu une enfance sans histoire, il d√©couvre le football dans sa jeunesse et tombe √©perdument amoureux du ph√©nom√®ne. Avant de rejoindre la Roma, il a jou√© pour diverses √©quipes locales telles que Fortitudo, Trastevere et Lodigiani jusqu’√† l’√Ęge de 12 ans. Il jouait au football ¬ę¬†dans le quartier¬†¬Ľ, souvent avec des enfants beaucoup plus √Ęg√©s, ce qui l’a ¬ę¬†endurci¬†¬Ľ et l’a aid√© √† se d√©velopper plus tard.

Ses performances au niveau des juniors et des jeunes ont attir√© l’attention des recruteurs. Selon certaines rumeurs, il √©tait sur le point d’√™tre vendu √† l’√©quipe des jeunes de la Lazio, mais cela ne s’est pas produit, comme on le sait. Cependant, il a failli signer √† l’AC Milan avant de rejoindre son premier amour, l’AS Rome.

Un ancien agent, Stefano Caira, a fait cette d√©claration il y a quelques ann√©es, et l’histoire de Totti et de la Roma aurait pu prendre un tout autre tournant.

¬ę¬†Les personnes en charge des destin√©es des enfants de Milan ont pris contact avec la m√®re de Totti, mais elle n’a pas permis √† Francesco de rejoindre l’√©quipe de Milan¬†¬Ľ.

L’histoire a √©galement √©t√© confirm√©e par le footballeur dans une interview avec Les joueurs Tribune. Il a d√©clar√© que ¬ę¬†ce n’√©tait pas ma d√©cision. Ma m√®re √©tait la patronne. Comme toute m√®re italienne, elle √©tait tr√®s protectrice. Elle ne voulait pas que je parte de chez moi. Elle leur a dit qu’elle n’√©tait pas d’accord et a refus√© l’offre¬†¬Ľ.

L'¬†¬Ľenr√īlement¬†¬Ľ √† Rome et la p√©riode du juniorat

Comme le petit Francesco ne pouvait pas rester loin du terrain de football, qu’il s’agisse de gazon artificiel, d’herbe, d’une ruelle ou du ciment devant l’√©glise, il n’a pas abandonn√© le football, m√™me si sa m√®re ne voulait pas le laisser aller √† Milan.

¬ę¬†Que pensez-vous que ma m√®re ait dit √† ces messieurs √† Milan ? Quand on est de Rome et qu’on est un enfant, il n’y a que deux possibilit√©s : soit on porte du bleu, soit on porte du rouge. Vous √™tes soit Rome, soit Lazio. Mais dans notre famille, il n’y a qu’une seule possibilit√©. Pour nous, la Roma √©tait plus qu’un club de football. Il faisait partie de notre famille, de notre sang, de nos √Ęmes. Je n’ai pas connu mon grand-p√®re, mais il m’a laiss√© un grand cadeau : son amour pour Rome. Il l’a transmis √† mon p√®re, qui l’a transmis √† moi et √† mon fr√®re.¬†¬Ľ

Quelques semaines seulement apr√®s le refus de l’offre de Milan, l’appel √† Rome est arriv√©. Suivi par des recruteurs de l’√©quipe lors de matchs d’enfants, le club lui fait une offre, et Totti va porter le maillot jaune-rouge pour la premi√®re fois. C’√©tait en 1989 et il allait le faire pendant pr√®s de trois d√©cennies suppl√©mentaires, que ce soit dans ses ann√©es de formation ou dans ses ann√©es professionnelles.

Début en senior et brassard de capitaine

Comme beaucoup d’autres √©v√©nements majeurs et dates importantes de l’histoire de Rome, le 28 mars 1993 est √† jamais grav√© dans le culte de la ville. Puis, lors d’un match contre Brescia, l’entra√ģneur Vujadin Buskov a lanc√© le jeune Francesco Totti, un jeune homme de 16 ans maigre et au maillot ample, dans la m√™l√©e.

¬ę¬†Quand l’entra√ģneur m’a dit d’aller m’√©chauffer, j’ai cru qu’il parlait √† Roberto Muzzi, qui √©tait assis √† c√īt√© de moi. Cependant, c’√©tait √† propos de moi, je ne pouvais pas le croire. Je me suis √©chauff√© pendant environ dix secondes, j’ai touch√© le ballon quelques fois, c’√©tait incroyable.¬†¬Ľ

Depuis lors, il n’a jamais regard√© en arri√®re. Il est devenu un rouage de la machine de l’√©quipe dans les ann√©es suivantes. De plus, il re√ßoit son premier brassard de capitaine √† seulement 21 ans des mains d’Aldair, un Br√©silien qui a d√©fendu les couleurs de la Roma pendant 13 ans. En m√™me temps que le num√©ro 10, Totti devenait d√©j√† un homme d’avenir pour l’√©quipe. Une v√©ritable responsabilit√© qui a √©t√© plac√©e sur ses √©paules, vu comme l’homme de t√™te et le joueur autour duquel une √©quipe pouvait √™tre construite.

¬ę¬†Je me souviens quand Francesco est venu s’entra√ģner avec la premi√®re √©quipe, alors qu’il √©tait encore un joueur Primavera. Nous √©tions habitu√©s √† voir des juniors de qualit√©, mais il avait quelque chose en plus. Il n’avait pas peur des joueurs plus √Ęg√©s. Il a √©t√© bless√©, s’est relev√© et a continu√© avec la m√™me confiance. Il leur a m√™me donn√© le ballon entre les jambes quand il l’a attrap√©. D√®s son plus jeune √Ęge, on sentait qu’il avait de la classe et de la personnalit√©¬†¬Ľ, a d√©clar√© Ruggiero Rizzitelli, son ancien co√©quipier.

A Scudetto à Roma autant que dix à toute autre équipe

L’armoire √† troph√©es de Rome n’est pas la plus riche, loin s’en faut. Il ne peut pas se comparer aux g√©ants que sont l’AC Milan, l’Internazionale Milano ou la Juventus Torino. Cependant, l’AS Roma a toujours √©t√© une √©quipe importante dans le football italien.

Lire aussi :  Un motif d'inqui√©tude au PSG. La blessure de Neymar, plus grave que pr√©vu. Il pourrait manquer le derby de Manchester City

Dans l’armoire √† troph√©es de l’√©quipe romaine, il n’y a que trois troph√©es de championnat national : un remport√© lors de la saison 1941-1942, un remport√© lors de la saison 1982-1983 et un remport√© au d√©but des ann√©es 2000. Francesco Totti n’a qu’un seul titre de champion √† son actif, et c’√©tait avec la Roma lors de la saison 2000-2001. Un titre avec la Roma, pas moins de dix avec toutes les autres √©quipes pour lesquelles il a jou√©. Une signification particuli√®re pour tout Romain qui r√™ve de jouer dans l’√©quipe senior.

Avec Fabio Capello √† la barre, la strat√©gie de transfert a √©t√© men√©e de front et l’effectif de l’√©quipe a √©t√© parfaitement g√©r√© par le coach italien. Batistuta a √©t√© amen√© dans la capitale apr√®s avoir effray√© les d√©fenseurs adverses pendant neuf ans alors qu’il portait le maillot de la Fiorentina. A c√īt√© de lui, Francesco Totti et Vincenzo Montella ont √©t√© d√©cisifs cette saison-l√†. Les trois hommes ont marqu√© ensemble 46 buts en Serie A, soit plus de la moiti√©.

Les gens sont descendus sur le terrain pour c√©l√©brer la victoire juste avant le coup de sifflet final du match contre Parme. Un titre qu’ils attendaient depuis environ 18 ans. Les choses auraient pu d√©g√©n√©rer, car chaque supporter voulait un souvenir des joueurs sur le terrain. L’intervention de la police a permis de calmer les choses, mais rien d’autre ne comptait. La Roma a √©t√© championne d’Italie pour la troisi√®me fois de son histoire. La c√©l√©bration a suivi.

¬ę¬†Gagner le titre avec la Roma √©tait indescriptible, c’√©tait notre r√™ve depuis que nous √©tions enfants¬†¬Ľ, tels √©taient les mots de Vito Scala, le pr√©parateur physique de l’√©quipe √† l’√©poque.

Francesco Totti et le trophée du championnat italien

Squadra Azzura – de l’agonie √† l’extase et vice-versa.

Sa premi√®re convocation en √©quipe nationale senior a eu lieu le 10 octobre 1998. Il n’a pas √©t√© s√©lectionn√© pour la Coupe du monde 1998, malgr√© une bonne saison, mais a fait ses d√©buts lors des pr√©liminaires de l’Euro 2000. Pr√©sent dans toutes les cat√©gories d’√Ęge au niveau junior, des moins de 16 ans aux moins de 21 ans, pour Francesco Totti est venue la convocation chez les seniors.

L’ann√©e 2000 a √©t√© fantastique pour Totti. Cette saison a √©t√© parmi ses meilleures. Il faisait partie de l’√©quipe d’Italie pour le championnat d’Europe 2000, o√Ļ seule une seconde d’inattention l’a emp√™ch√© de devenir champion d’Europe.

Lors de la finale contre la France, Wiltord a √©galis√© √† la derni√®re minute 90+3 avant que David Trezeguet n’inscrive le but en or pour envoyer le troph√©e europ√©en √† Paris. Des larmes et de la tristesse pour toute une nation.

Individuellement, cette saison, seul Luis Figo √©tait meilleur que Francesco Totti. Le Portugais a √©t√© nomm√© Ballon d’Or pour l’ann√©e 2000. Il a ensuite d√©clar√© que le joueur de la Roma m√©ritait de recevoir ce prix prestigieux pour tout ce qu’il a fait cette ann√©e-l√† √† la Roma et pour l’√©quipe nationale.

¬ę¬†Pardonnez-moi d’avoir ‘vol√©’ votre Ballon d’Or en 2000. C’est vous qui l’auriez m√©rit√©, sans faute¬†¬Ľ.

Comme le sport vous donne g√©n√©ralement l’occasion de prendre votre revanche, celle-ci est venue six ans plus tard. L’Italie, secou√©e par le scandale Calciopoliqui a vu la Juventus rel√©gu√©e et laiss√©e sans deux titres, se dirige vers la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Non favoris pour le tournoi, ils se sont couronn√©s champions du monde sous la direction de Marcello Lippi.

Francesco Totti a jou√© un r√īle cl√© dans squadra azzuraavec un but d√©cisif √† la 90e+5e minute contre l’Australie en phase √©liminatoire, ainsi que deux autres passes d√©cisives pendant le tournoi.

Francesco Totti et le trophée de la Coupe du monde, Allemagne, 2006

L'¬†¬ĽEmpereur¬†¬Ľ de Rome a disput√© 58 matches avec son pays, marquant neuf buts et d√©livrant 24 passes d√©cisives. Il a jou√© pour l’√©quipe lors du championnat europ√©en en 2000 et 2004, ainsi que lors des finales mondiales en 2002 et 2006.

Lire aussi :  La r√©v√©lation que le Prince William n'aurait pas vouluepublic. Avec quelle chanteuse c√©l√®bre avait-il une liaison avant...Kate Middleton ?

¬ę¬†La chose la plus importante dans la vie est la maison¬†¬Ľ.

Totti √©tait un joueur de classe mondiale qui a occup√© plusieurs postes au fil des ans. Au cours de ses 25 ans √† la Roma, il a parfois re√ßu des offres qu’il a ensuite refus√©es. Aucune des offres ne lui a fait penser √† quitter la capitale italienne, sauf celle qu’il a re√ßue du Real Madrid. Il fut un temps o√Ļ Francesco Totti √©tait proche de signer dans la capitale espagnole et de quitter sa ¬ę¬†maison¬†¬Ľ.

¬ę¬†Il y a eu un moment o√Ļ j’ai pens√© √† quitter Rome pour Madrid. Lorsque l’√©quipe la plus puissante et la plus titr√©e du monde frappe √† votre porte, vous commencez √† penser √† ce que serait la vie ailleurs. Ils m’ont presque tout offert, sauf le brassard de capitaine. Raul √©tait l√†, il √©tait le symbole de l’√©quipe. Ils m’ont offert un contrat de 25 millions. J’ai parl√© au pr√©sident de Roma, j’√©tais d√©termin√© √† partir, mais finalement, apr√®s une discussion avec ma famille, je me suis souvenu de ce qu’√©tait la vie. Ma m√®re m’a appris que la chose la plus importante dans cette vie est votre maison.¬†¬Ľ

La m√®re de Francesco Totti a eu une grande influence sur lui. Elle a fait d’√©normes sacrifices pour que son fils devienne un footballeur professionnel, tout en lui donnant une bonne √©ducation, avec des le√ßons et des principes que Totti a toujours respect√©s.

¬ę¬†Ma m√®re avait l’habitude de m’emmener √† l’entra√ģnement. Elle m’attendait en dehors du terrain. Elle restait l√† pendant deux, trois, quatre heures, parfois m√™me sous la pluie ou dans le froid, peu importe. C’√©tait difficile pour elle, mais elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour que mon r√™ve devienne r√©alit√©.¬†¬Ľ

Si ce n’√©tait pas le Real Madrid, il n’y avait pas d’autre √©quipe pour Totti que la Roma. Il est rest√© fid√®le aux couleurs et aux principes de l’√©quipe et a m√™me abandonn√© l’√©quipe nationale pour se concentrer sur son √©quipe de club. Certains entra√ģneurs de l’√©quipe nationale ont essay√© de le persuader de revenir dans l’√©quipe nationale, mais ils ont √©chou√©.

Daje Roma

Francesco Totti a continu√© √† faire ce qu’il fait de mieux, √† savoir jouer au football au plus haut niveau, quel que soit son √Ęge. Il a connu des difficult√©s avec la Roma, tant au niveau national qu’europ√©en, et n’a pas r√©ussi √† r√©it√©rer le triomphe de la saison 2000-01. Ses seuls autres succ√®s, outre le titre national avec son ¬ę¬†bien-aim√©¬†¬Ľ et le titre mondial avec sa patrie, sont deux Coupes d’Italie cons√©cutives (2006 et 2007) et deux Supercoupes d’Italie (2001 et 2007). Totti a marqu√© et a √©t√© d√©cisif dans ces matchs, remportant quatre autres troph√©es avec l’√©quipe.

Apr√®s 2008 √©galement, Francesco Totti a r√©alis√© des performances individuelles impressionnantes, parvenant √† marquer presque saison apr√®s saison plus de 15 buts et √† fournir des passes d√©cisives √† ses co√©quipiers. Il a assum√© le r√īle de leader de l’√©quipe sur et en dehors du terrain, quel que soit l’entra√ģneur principal ou la p√©riode travers√©e par l’√©quipe. Il avait ses d√©saccords, mais son amour pour les Roms passait avant tout.

Malgr√© son √Ęge avanc√©, ses chiffres √©taient parmi les meilleurs du championnat, m√™me s’il avait plus de 35 ans. Il a continu√© √† porter le maillot de la Roma jusqu’√† l’√Ęge de 40 ans et a √©t√© d√©cisif lors de sa derni√®re saison. Lors de la saison 2016/2017, il a inscrit trois buts et d√©livr√© huit passes d√©cisives en 28 apparitions, toutes comp√©titions confondues.

¬ę¬†Pendant 39 ans, Rome a √©t√© ma maison. Pendant 25 ans, en tant que footballeur, Rome a √©t√© ma maison. Que je gagne le championnat ou que je joue la Ligue des champions de l’UEFA, j’esp√®re avoir repr√©sent√© et port√© les couleurs de Rome aussi haut que possible. J’esp√®re vous avoir rendu fier. Les gens m’ont demand√© pourquoi j’ai pass√© toute ma vie √† Rome. Rome est ma famille, Rome est mes amis, les gens que j’aime. Rome, c’est la mer, c’est les montagnes, les monuments et les Romains. Rome signifie jaune et rouge. Pour moi, Rome est le monde. Le club, la ville, ma vie enti√®re¬†¬Ľ.

Totti, le dernier empereur de Rome

Francesco Totti signifie Rome. Par tout ce qu’il a fait, par chaque goutte qu’il a su√© pour le club. Pour chaque but, chaque aide, chaque troph√©e, collectivement ou individuellement. Pour chaque d√©claration. Pour chaque chemise qu’il a port√©e, que ce soit √† 16 ou 40 ans. Francesco Totti est un monument de Rome, √† c√īt√© de Trajan, √† c√īt√© du Stadio Olimpico, √† c√īt√© du Colis√©e. Francesco Totti signifie Rome, Rome signifie Francesco Totti.

787 matchs officiels, 307 buts, 201 passes d√©cisives. Voici les chiffres de Francesco Totti √† la Roma, plus ¬ę¬†quelques¬†¬Ľ records battus.

¬ę¬†J’ai tromp√© toutes mes petites amies, mais je n’ai jamais tromp√© Roma et je ne le ferai jamais¬†¬Ľ. Et il a tenu sa parole.

Francesco Totti, le dernier empereur de Rome.

Article précédentIl a eu le courage de dire la vérité. Le père de Charlène de Monaco révèle comment sa fille se bat contre la maladie.
Article suivantLe Metaverse ouvre la porte aux NFT de luxe qui deviendront un marché de plusieurs milliards de dollars
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vid√©os, et de la p√Ętisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualit√©s que je juge importantes de relayer !