Accueil Economie Le constructeur automobile russe Avtovaz annonce qu’il travaillera seul et ne dépendra...

Le constructeur automobile russe Avtovaz annonce qu’il travaillera seul et ne dépendra plus des composants fabriqués à l’étranger

337
0

Le partenaire russe de Renault – Avtovaz – a annoncé jeudi qu’il allait travailler seul et ne plus dépendre des composants automobiles fabriqués à l’étranger, après que le constructeur automobile français a informé qu’il suspendait ses activités en Russie, rapporte Reuters.

Agerpres.

Le constructeur allemand de voitures haut de gamme Mercedes-Benz a annoncé ce mois-ci qu’il possédait des actifs d’une valeur de deux milliards d’euros (2,2 milliards de dollars) qui pourraient être mis en péril par les propositions de la Russie visant à nationaliser les biens des entreprises étrangères qui quittent le pays à la suite de l’invasion de l’.

Renault a fait savoir qu’il allait évaluer ses options concernant sa participation majoritaire dans Avtovaz, le plus grand constructeur automobile de Russie.

Lire aussi :  Comment choisir son livret d'épargne ?

« Nous pensons que cette décision stratégique attirera l’attention des investisseurs sur les activités principales de Renault, qui s’est considérablement restructuré ces dernières années », indiquent les analystes de JP Morgan.

Et les analystes du Crédit Suisse pensent que le retrait de Renault de la Russie serait une meilleure option qu’une approche attentiste, même si cela a un coût pour le constructeur automobile français.

Jeudi, un porte-parole du gouvernement parisien a annoncé que l’État français, qui détient une participation de 15 % dans Renault, n’était pas à l’origine de la décision de l’entreprise de suspendre ses activités en Russie.

Lire aussi :  Elon Musk veut démissionner du conseil d'administration de Tesla et continuer à vendre des actions

Les entreprises françaises, dont le constructeur automobile Renault et le détaillant Auchan, doivent se retirer du marché russe, a déclaré mercredi le président ukrainien Volodimir Zelenski.

« Renault, Auchan, Leroy Merlin doivent cesser d’être des sponsors de la machine de russe, cesser de financer le meurtre d’enfants et de femmes et les viols. Les entreprises françaises doivent sortir du marché russe », a déclaré M. Zelenski aux députés français.

Par la suite, le ministère des affaires étrangères de a salué la décision de Renault.

Lire aussi : Zelensky demande aux entreprises françaises de sortir du marché russe
Renault suspend les travaux dans son usine de Moscou
Article précédentL’Ukraine refuse une invitation à la Coupe du monde : « Nous devons gagner notre droit d’y être ».
Article suivantComment Albert de Monaco a vieilli depuis son mariage son mariage avec Charlene est dans une impasse ! Comment le Prince s’est montré lors d’un événement royal
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !