Accueil Finance Le Conseil mohawk de Kahnawake explore l’exploitation des bitcoins par le biais...

Le Conseil mohawk de Kahnawake explore l’exploitation des bitcoins par le biais de l’Ă©nergie hydraulique.

73
0

Les membres du Conseil mohawk de Kahnawake (MCK) et de la nouvelle sociĂ©tĂ© Kahnawake Technologies (KBT) sont enthousiastes Ă  l’idĂ©e de stimuler le potentiel de croissance Ă©conomique de la rĂ©gion grâce Ă  l’extraction de crypto-monnaies.

Afin d’alimenter les activitĂ©s de minage de crypto-monnaies, les membres de la Nation Mohawk Ă©tudient la possibilitĂ© d’obtenir de l’Ă©lectricitĂ© d’Hydro QuĂ©bec pour rechercher des opportunitĂ©s de minage de crypto-monnaies qui pourraient ĂŞtre ajoutĂ©es au portefeuille de dĂ©veloppement Ă©conomique du conseil, selon un rapport de l’Initiative canadienne de journalisme local.

Le chef du MCK, Mike Delisle, qui dirige Ă©galement le portefeuille de dĂ©veloppement Ă©conomique du conseil, estime que l’exploitation de cryptomonnaies pourrait offrir aux habitants de Kahnawake un potentiel intĂ©ressant pour augmenter leurs revenus.

« Avec un investissement nul et une opportunitĂ© ici de crĂ©er une nouvelle industrie, ou du moins une nouvelle industrie au sein de Kahnawake, c’est excitant pour la gĂ©nĂ©ration de revenus et pour le dĂ©veloppement de services », a dĂ©clarĂ© Delisle dans un communiquĂ© le 16 septembre.

MCK demande plus d’Ă©nergie

Le MCK est en train de demander de l’Ă©lectricitĂ© supplĂ©mentaire Ă  Hydro QuĂ©bec, alors qu’en mĂŞme temps, le MCK a des discussions sur une coopĂ©ration avec une entreprise nommĂ©e Pow.re. Pow.re explique que l’initiative de minage de crypto-monnaies n’aura pas besoin du soutien financier de Kahnawake.

Selon Delisle :

« Notre Ă©quipe de gĂ©nĂ©ration de revenus et de dĂ©veloppement commercial a pour mandat de s’asseoir et de nĂ©gocier formellement les termes d’un Ă©ventuel accord avec Pow.re. »

Paul Rice, un reprĂ©sentant de Pow.re auprès du porte-parole local, aurait dĂ©clarĂ© que « le risque financier pour la communautĂ© est très minime. » Rice pense que l’entreprise et le MCK travaillent Ă  la conclusion d’un accord qui sera Ă  l’avantage de Kahnawake.

Rice explique que les appareils de minage seraient conservĂ©s dans des conteneurs d’expĂ©dition et que Kahnawake aurait droit Ă  une part prĂ©dĂ©terminĂ©e des bitcoins (BTC) qui seraient extraits Ă  la suite de ces activitĂ©s.

Selon le rapport rĂ©digĂ© par la LJI, le reprĂ©sentant de Pow.re a Ă©galement dĂ©clarĂ© que le site avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©frichĂ© et que l’impact sur le terrain serait  » minime.  » Rice a poursuivi en disant que ce dĂ©veloppement permet « essentiellement un roulement libre Ă  la hausse du prix du . »

Article prĂ©cĂ©dentLes utilisateurs de l’iPhone 14 Pro Max ressentent des secousses fortes et incontrĂ´lables de l’appareil photo lorsqu’ils utilisent des applications de mĂ©dias sociaux.
Article suivantLe super typhon Nanmadol se dirige vers le Japon comme jamais auparavant : 8 points
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !