Accueil Divertissements Arts Le chef d’orchestre canadien Charles Olivieri-Munroe et le pianiste Andrei Licareț sont...

Le chef d’orchestre canadien Charles Olivieri-Munroe et le pianiste Andrei Licareț sont de retour sur la scène de l’Athénée roumain.

127
0

Le jeudi 3 et le vendredi 4 février, l’Orchestre symphonique de la Philharmonie George Enescu aura comme invité aux concerts de la saison le chef d’orchestre canadien Charles Olivieri-Munroe. Le programme des concerts, qui débuteront à 19 h dans la salle principale de l’Athénée roumain, comprendra le Concerto n° 1 en ré mineur pour piano et orchestre, opus 15, de Johannes Brahms, avec le pianiste Andrei Licareț en soliste, et la Symphonie en ré majeur de Jan Hugo Vorisek.

Concerto n° 1 en ré mineur pour piano et orchestre, op. 15

Charles Olivieri-Munroe

Né à , Andrei Licareț (photo) a commencé à étudier le piano avec son père à l’âge de 5 ans. À l’âge de 11 ans, il a fait ses débuts en tant que soliste en interprétant le Concerto pour piano en do majeur, KV 246 de Mozart avec l’Orchestre de chambre philharmonique de Bucarest. Il a fréquenté le lycée de musique  » George Enescu  » de Bucarest, où il a étudié avec Gabriela Enășescu.

À l’université de musique de Bucarest, il a eu pour professeurs Viniciu Moroianu, Dana Borșan, Steluța Radu, Șerban Soreanu et Dan Dediu, avec qui il a également étudié la composition. Andrei Licareț a obtenu le premier prix aux concours Jeunesses Musicales et Bucarest Yamaha et le prix Lory Wallfisch. Il a également reçu le deuxième prix du concours Tel-Hai et du concours de concert de Shreveport.

Lire aussi :  "Don Giovanni" mis en scène par Andrei Șerban ouvre le Festival d'Opéra de Bucarest sur la scène de l'Opéra national de Bucarest.

Musicien polyvalent qui se produit aussi bien en solo qu’en musique de chambre, Andrei Licareț s’est produit à Paris, Vendôme, Santander, Berlin, Würzburg, Londres, Rome, Lucques, Livourne, Thessalonique, Copenhague, Istanbul, Prague, Tel-Aviv, Varsovie, Bruxelles, , New York, Washington D.C., Boston, Houston, etc. En tant que soliste, il a été invité par les plus importants orchestres roumains, ainsi que par des ensembles de Lübeck, Würzburg, Cagliari et Mexico City, collaborant avec des chefs tels que Cristian Mandeal, Horia Andreescu, Cristian Măcelaru, Gerd Schaller, Jin Wang, Arnold Ostman, Arie Vardi, Ilarion Ionescu-Galați, Florentin Mihăescu, Anthony Bramall, Justus Franz et Jose Arean. Le pianiste a enregistré des œuvres de Mozart, Beethoven, Brahms, Chopin et Ravel pour Radiodifuziunea Română.

Jeudi et vendredi, 3 février et 4 février 2022

Orchestre symphonique philharmonique George Enescu

Lire aussi :  L'artiste britannique Sonia Boyce remporte le Lion d'or à la Biennale de Venise

19h00, Salle principale de l’Athénée roumain

Conducteur
CHARLES OLIVIERI-MUNROE

Soliste
ANDREI LICAREȚ

Programme

Johannes Brahms

Concerto n° 1 en ré mineur pour piano et orchestre, op. 15

Jan Hugo Vorisek

Symphonie en ré majeur

Billets disponibles :

– De la billetterie de l’Athénée roumain
Programme : du mardi au vendredi de 12h00 à 19h00. Paiement en espèces uniquement.
Téléphone : 021.315.68.75

En ligneLes billets, une fois achetés, ne sont pas remboursables, sauf dans les cas prévus par la loi.

L’accès à la salle de l’Athénée roumain est autorisé « avec la participation du public jusqu’à 50% de la capacité maximale de l’espace, si tous les participants sont des personnes vaccinées contre le virus SRAS-CoV-2 et pour lesquelles 10 jours se sont écoulés depuis l’achèvement du schéma complet de vaccination ou des personnes qui se trouvent entre le 15ème jour et le 180ème jour suivant la confirmation de l’infection par le SRAS-CoV-2 et que le port du masque de protection est assuré ». Ces conditions seront vérifiées avant d’entrer dans l’Athénée roumain.

Article précédentCRISTIANO RONALDO :  » LE SECRET DE MON SUCCÈS  » ?
Article suivantCosmin Olăroiu est une idole du football arabe après son dernier succès avec son équipe. L’entraîneur roumain continue d’obtenir des résultats étonnants
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !