Accueil Dernières minutes ! Le championnat où les footballeurs tatoués ne sont plus autorisés ! Le...

Le championnat où les footballeurs tatoués ne sont plus autorisés ! Le ministre des Sports a demandé à ceux qui ont des dessins sur le corps de les enlever.

32
0

Si tu es tatoué, tu ne peux pas être footballeur dans ce championnat. La décision de l’État fait partie d’une série de mesures visant à réduire les « tendances vulgaires » et à éliminer les hommes « efféminés ». Les athlètes sont invités à « effacer » les marques de leur corps et à promouvoir les valeurs « patriotiques ».

Avez-vous des tatouages ? Vous ne jouez pas au football !

Après l’affaire Shuai Peng, la joueuse de tennis qui a disparu après avoir avoué avoir été abusée par un ancien dirigeant chinois, et le refus de l’État de fournir des détails sur son état, voilà que les dirigeants du pays ont pris une autre décision controversée et radicale. Plus précisément, les dirigeants de la Chine, un pays dont ils aiment à dire qu’il n’est pas communiste, ont décidé d’imposer davantage de règles de « discipline ».

Les footballeurs tatoués sont passés sous le pouvoir communiste. Plus précisément, les footballeurs de l’équipe nationale ne sont pas autorisés à avoir des tatouages car ils sont considérés comme une « influence vulgaire » sur la population. La Chine veut éliminer les hommes « efféminés » et exige que les tatouages soient « effacés », selon les informations d’Agerpres.

Lire aussi :  "Tout sur le sexe" est de nouveau à la mode. A quoi ressemblait SarahJessica Parker à la première de la production très attendue

Toutefois, si un footballeur est précieux et qu’il a des tatouages, il est obligé de couvrir les marques sur son corps pendant les entraînements et les compétitions.

En cas de circonstances particulières, les tatouages devront être recouverts. »

Si l’on observe les meilleurs footballeurs du monde, rares sont ceux qui n’ont pas de tatouages ou qui ne les affichent pas. Le footballeur anti-tatouage le plus connu est Cristiano Ronaldo. Il dit qu’il ne veut pas « salir son corps » à la perfection.

Une guerre totale dans le sport mondial. La Maison Blanche annonce un geste sans précédent en ce qui concerne les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin.

Une guerre totale a éclaté dans le sport mondial. La Chine est au cœur de l’actualité. De plus en plus de pays et d’institutions font état de faits graves survenus dans l’État asiatique. Le régime de Pékin est de plus en plus accusé de violations des droits de l’homme, et cela commence à avoir des conséquences.

Bien que les athlètes étrangers puissent se rendre en Chine, aucun officiel ne sera présent lors du grand événement sportif. C’est une mesure rare, et la décision a été prise par l’administration Biden. Et le régime chinois est une fois de plus mis au pilori.
Les athlètes américains seront autorisés à participer aux Jeux olympiques. L’administration américaine a également décidé de boycotter diplomatiquement les Jeux paralympiques de 2022, qui se tiendront également à Pékin.

La Maison Blanche veut envoyer « un message clair » selon lequel les violations des droits de l’homme en Chine ne sont pas la norme, selon un document. Les autorités communistes chinoises sont accusées de violer régulièrement les droits de l’homme et de contraindre les groupes ethniques et religieux minoritaires à travailler dans de mauvaises conditions », indique le communiqué de la Maison Blanche.

La Chine a annoncé qu’elle riposterait au boycott américain. Un porte-parole du gouvernement chinois a déclaré que cette décision « pourrait affecter le dialogue et la coopération entre la Chine et les États-Unis ». L’ONU a tenté d’intervenir pour signer une « trêve olympique ». Mais plusieurs pays, au premier rang desquels les États-Unis, ont refusé d’y adhérer.

Lire aussi :  Michael Lang, cofondateur du festival de Woodstock, est décédé à l'âge de 77 ans.

Article précédentQuel a été le domaine d’investissement le plus rentable en 2021 ?
Article suivantA quoi ressemble Bucarest photographiée à 786 km d’altitude ?
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !