Accueil Divertissements Arts L’artiste d’origine roumaine Irina Ionesco, connue pour les photos Ă©rotiques de sa...

L’artiste d’origine roumaine Irina Ionesco, connue pour les photos Ă©rotiques de sa fille, est morte

103
0

L’artiste d’origine roumaine Irina Ionesco, connue pour ses photographies Ă©rotiques de sa fille Eva, est dĂ©cĂ©dĂ©e lundi Ă  l’âge de 91 ans, a-t-elle dĂ©clarĂ© jeudi Ă  l’AFP, confirmant un article de LibĂ©ration.

L’artiste, nĂ© le 3 septembre 1930, est dĂ©cĂ©dĂ© lundi Ă  l’hĂ´pital Rothschild Ă  Paris après avoir subi plusieurs attaques cĂ©rĂ©brales, a ajoutĂ© Eva Ionesco. « Ma mère m’a fait Ă©normĂ©ment souffrir toute ma vie », a-t-elle avouĂ©, tout en reconnaissant son « talent indĂ©niable » de photographe. « Nous ne pouvons pas lui enlever ce talent », a soulignĂ© sa fille.
Icône de la mode, Irina Ionesco est devenue célèbre dans les années 1970, notamment pour ses photos érotiques de sa fille Eva, photographiée entre 4 et 11 ans.
Dans un film intitulĂ© « Ma petite princesse », prĂ©sentĂ© au Festival de Cannes en 2011, Eva a revisitĂ© cette pĂ©riode. L’actrice Isabelle Huppert a jouĂ© le rĂ´le de sa mère dans le film.
Au terme d’un procès intentĂ© au moment de la sortie du film, Eva Ionesco avait obtenu l’interdiction de toute nouvelle commercialisation de ses photographies, dĂ©crites plus tard par les magistrats comme celles « d’une très jeune enfant ou de n’importe quelle petite fille, sexualisĂ©e de manière malsaine et dĂ©gradante pour elle. »
Eva Ionesco n’avait pas vu sa mère depuis 15 ans, mais a rĂ©ussi Ă  « surmonter sa peur » grâce Ă  son fils qui l’a encouragĂ©e Ă  aller lui parler avant de mourir. « Vous ne pouvez pas pardonner Ă  quelqu’un qui vous a fait tant de mal. Le pardon est difficile. Mais nous pouvons parler aux gens. J’ai pu lui parler avant sa mort », a-t-elle dĂ©clarĂ©. Irina Ionesco a donnĂ© les nĂ©gatifs Ă  son petit-fils.
NĂ© Ă  Paris d’un père violoniste et d’une mère trapĂ©ziste, le photographe est abandonnĂ© Ă  l’âge de quatre ans. EnvoyĂ©e en Roumanie, elle grandit dans le monde du cirque avec sa grand-mère et ses oncles. La photographie est arrivĂ©e relativement tard. Sa première exposition en 1970 est un succès. On y voit des femmes dans des poses théâtrales et sĂ©duisantes, parĂ©es de dentelles, de perles, de fleurs artificielles et entourĂ©es d’objets fĂ©tichistes. Son style gothique et sensuel en a fait un symbole pour de nombreux crĂ©ateurs.

Article prĂ©cĂ©dentL’Ă©pouse de Mircea Radu, victime d’un accident de la route : elle a Ă©tĂ© percutĂ©e sur un passage pour piĂ©tons
Article suivantNouvelle couleur disponible pour les téléphones Samsung Galaxy S22
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !