Accueil Dernières minutes ! Internationales L’ancien Premier ministre français François Fillon a rejoint le conseil d’administration du...

L’ancien Premier ministre français François Fillon a rejoint le conseil d’administration du géant russe de la pétrochimie, Sibur

95
0

L’ancien Premier ministre français François Fillon, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2017, a récemment rejoint le conseil d’administration du géant pétrochimique russe Sibur, selon une liste actualisée du conseil d’administration vue par Politico.

L’homme politique français conservateur s’est présenté à la présidence de la France en 2017 après avoir été Premier ministre pendant le mandat de Nicolas Sarkozy. M. Fillon a rejoint la société russe le 17 décembre en tant que « directeur indépendant », a précisé la source.

Le groupe est présidé par les oligarques russes Leonid Michelson et Gennady Timcenco. Timcenco est une vieille connaissance du président russe Vladimir Poutine dont les affaires énergétiques « étaient directement liées à Poutine » par le Trésor américain en 2014. Shiryl Shamalov, l’ancien gendre de Poutine, est actionnaire de la société. En 2013, il a acheté une participation de 3,8 % qui était évaluée à 380 millions de dollars pour 100 dollars, selon une enquête d’IStories.

Lire aussi :  Vague massive de protestations en Europe occidentale : des dizaines de milliers de personnes s'opposent à la vaccination obligatoire/ VIDEO

Fin juin, M. Fillon a été nommé par le gouvernement russe au conseil d’administration de la compagnie pétrolière publique Zarubezhneft et travaille comme consultant par l’intermédiaire de son cabinet Apteras.

Fillon a été condamné en juin 2020 à cinq ans de prison dans une affaire d’emploi fictif qui a détourné sa campagne présidentielle de 2017. Il a fait appel de la condamnation, et la cour d’appel de Paris a indiqué qu’elle rendrait sa décision en mai 2022.

Parmi les autres anciens hauts fonctionnaires européens qui ont rejoint les conseils d’administration de groupes pétroliers russes ces dernières années figurent l’ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl en juin 2021 et l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder en 2017.

Lire aussi :  Comment les visages royaux d'Europe ont partagé en toute sécurité leurs secrets les plus importants

Article précédentLe gouvernement sud-coréen demande aux boutiques Apple et Google de supprimer les jeux (P2E) qui nécessitent des achats in-app avant de pouvoir y jouer
Article suivantLes Argentins Prodanca et Reghe, Icardi et Wanda, sont accusés de blanchiment d’argent : « Arrestation urgente ».
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !