Accueil Sport L’agent Apey s’exprime sur l’abandon d’Alexander Zverev au profit de l’Ă©quipe de...

L’agent Apey s’exprime sur l’abandon d’Alexander Zverev au profit de l’Ă©quipe de Roger Federer8

386
0

L’agent Patricio Apey a dĂ©clarĂ© qu’il aurait amenĂ© Ă  s’il l’avait approchĂ© et lui avait dit qu’il voulait changer ACE Group International pour Team8. Apey a pris Zverev sous son aile alors qu’il Ă©tait encore adolescent et a aidĂ© l’Allemand Ă  dĂ©crocher plusieurs contrats lucratifs de sponsoring et d’endossement.

Mais Zverev a dĂ©cidĂ© de se dĂ©barrasser du groupe ACE d’Apey et de signer avec la sociĂ©tĂ© de management de Federer, Team8, en 2019. Zverev s’est ensuite retrouvĂ© en procès avec le groupe ACE, mais les deux parties ont rĂ©ussi Ă  trouver un accord.

« Il n’a jamais eu le temps ou l’envie d’en parler. Quand il est arrivĂ© au numĂ©ro 3 avec moi, une fin d’annĂ©e fabuleuse, avec sept contrats publicitaires, quelqu’un l’a convaincu que l’herbe est plus verte de l’autre cĂ´tĂ©.

S’il m’avait dit qu’il voulait aller avec Federer, je l’aurais emmenĂ© les voir, et je leur aurais dit que c’est un type sympa, sensible, et qu’il faut faire attention Ă  son ego. Mais cela doit ĂŞtre arrangĂ©, ça ne peut pas ĂŞtre lui qui dĂ©cide de m’exclure, tout seul.

Je l’ai vu deux ou trois fois et je lui ai dit que nous allions dĂ©penser beaucoup d’argent pour nous battre : « Si tu veux parler, parlons. Si ce n’est pas ici, vous avez mon tĂ©lĂ©phone. Et il n’a jamais voulu parler. Et je comprends, il est jeune, » Apey a dit Ă  CLAY.

Apey : Zverev est passé de sept à un contrat de sponsoring

Quelques mois seulement après qu’Olya Sharypova ait accusĂ© Zverev de violences domestiques, Team8 s’est sĂ©parĂ© de l’Allemand.

Depuis, Zverev a Ă©galement perdu plusieurs contrats de sponsoring. « Ecoutez, je suis calme, je dors bien. Si l’on regarde le passĂ©, les choses sont très claires : il y a deux ans, il avait sept contrats et, pour autant que je sache, il lui en reste un. C’est un très bon joueur et il va gagner de nombreux tournois du Grand Chelem, mais le temps oĂą l’on Ă©tait le prince avant d’ĂŞtre le roi est peut-ĂŞtre rĂ©volu.

S’il gagne cinq Wimbledons, il peut changer les choses. Il est comme un champion de typique qui en sait toujours plus que l’autre. Je n’ai aucun problème avec lui. Les choses arrivent, il doit avoir ses raisons. Il l’a dit clairement dans la presse.

Je ne sais pas si c’est lui ou si ce sont ses avocats qui ont voulu cĂ©lĂ©brer des triomphes ou autre chose ». Apey a expliquĂ©.

Article prĂ©cĂ©dentLe ralentissement de l’Ă©conomie chinoise ne devrait pas avoir d’impact sur le prochain Congrès du PCC
Article suivantLes licornes de la cybersécurité pourraient connaître une année record en 2022, malgré une baisse de 32 % des financements.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !