La via ferrata épuise les corps et le mental

0 354

Si vous êtes à la recherche d’une activité avec des sensations fortes, vous avez sans doute frappé à la bonne porte puisque la via ferrata en Ardèche vous promet une sortie en pleine nature digne de ce nom. Vous serez alors comblé par l’environnement, mais cette discipline demande forcément une condition physique conséquente. Vous ne pouvez donc pas vous lancer à l’assaut de ces falaises et de ces passerelles sans un minimum de préparation. Il faut vous renseigner auprès des professionnels pour qu’ils puissent vous renseigner concernant le comportement à adopter et il est nécessaire de noter que les asthmatiques ne sont pas forcément compatibles avec ce sport.

Un épuisement souvent sous-estimé

Vous pensez sans doute qu’il suffit de grimper des falaises, mais la via ferrata est très physique et vous serez éreinté à la fin de la séance même si vous avez l’habitude de pratiquer un sport. Il suffit de lire les journaux pour constater que cette discipline est souvent sous-estimée puisque des équipes de secours sont parfois envoyées sur place pour venir en aide à ces athlètes qui tentent de dompter la nature. Deux personnes ont donc été épuisées lors de cette sortie, d’où l’intérêt de vous rapprocher de réels professionnels qui auront l’occasion de vous renseigner avec rigueur et précision.

Les conditions pour cette via ferrata

Vous avez l’intention de partir en randonnée et même de goûter aux avantages de cette via ferrata, mais il y a tout de même des conditions à prendre en compte. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas à l’abri d’un problème de taille. Il faut donc peser au minimum 45 kg sur la balance et mesurer au minimum 1.40 mètre. Il est vivement conseillé d’avoir déjà pratiqué de la randonnée et même de l’escalade, car certains sentiers sont assez complexes à passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.