Accueil Dernières minutes ! La Turquie demande à la Russie de renoncer à ses revendications unilatérales

La Turquie demande à la Russie de renoncer à ses revendications unilatérales

50
0

La Turquie a exhorté lundi la Russie à renoncer à ses demandes « unilatérales » et à adopter une approche plus constructive pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouvent les puissances occidentales et l’OTAN au sujet de l’Ukraine, rapporte l’AFP.

« Pour qu’une proposition soit acceptée, elle doit être acceptable pour les deux parties », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, alors que le Conseil OTAN-Russie – l’organe de consultation entre les deux parties créé en 2002 – doit se réunir le 12 janvier.

La Russie et l’OTAN « doivent s’asseoir à la table avec des propositions que les deux parties peuvent accepter (…) Une approche unilatérale et coercitive ne sera pas acceptable, quel que soit le côté d’où elle vient », a prévenu M. Cavusoglu – dont le pays est membre de l’OTAN -, affirmant que la question ukrainienne n’était pas « unilatérale ».

Lire aussi :  Saviez-vous que la nourriture de la Reine est passée aux rayons X avantavant qu'il ne lui soit servi ? Son ancien chef de cuisine, à propos des mesures de sécurité à la plusniveau supérieur

Le 17 décembre, la Russie a dévoilé ses propositions visant à limiter drastiquement l’influence des États-Unis et de l’OTAN dans son voisinage, alors que Moscou est accusé de préparer une offensive contre l’Ukraine voisine, avec laquelle il est à couteaux tirés depuis 2014.

Les deux textes présentés, l’un sur l’OTAN et l’autre sur les Etats-Unis, prévoient l’interdiction de toute expansion de l’alliance militaire – notamment en Ukraine – et l’établissement de toute base militaire américaine dans l’ancien pays soviétique.

L’Union européenne et l’OTAN ont réaffirmé jeudi leur soutien à l’Ukraine. L’Alliance de l’Atlantique Nord n’a cessé de dénoncer l’annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée au cours des sept dernières années et d’exiger le respect de la souveraineté territoriale de l’Ukraine, affectée par un conflit avec les séparatistes pro-russes dans l’est du pays.

Lire aussi :  La Russie soumettra des propositions aux États-Unis dans une semaine, dans le prolongement du sommet virtuel Poutine-Biden sur l'Ukraine.

La Russie et le camp occidental s’accusent mutuellement de provocations et renforcent leurs capacités militaires à leurs frontières communes.

Début décembre, le président russe Vladimir Poutine a critiqué l’utilisation par l’armée ukrainienne de drones militaires fournis par Ankara.

Pour sa part, la Turquie s’est attirée les critiques de l’OTAN après avoir acheté un système de défense russe malgré l’appartenance du pays à l’alliance nord-atlantique.

Article précédentJames Franco, premières déclarations après avoir été accusé d’inconduite sexuelle
Article suivantEmma Raducanu est en passe de devenir la plus jeune lauréate du MBE.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !