Accueil Divertissements Arts La soprano Barno Ismatullaeva et le chef d’orchestre Cristian Măcelaru dans « Madama...

La soprano Barno Ismatullaeva et le chef d’orchestre Cristian Măcelaru dans « Madama Butterfly » sur la scène de l’Opéra national de Bucarest.

296
0

L’Opéra national de Bucarest présente samedi à 18h30 la représentation de « Madama Butterfly » de Puccini. Le chef invité sera Cristian Măcelaru, directeur musical et chef d’orchestre du Cabrillo Contemporary Music Festival, en Californie, et, à partir de la saison 2019/2020, chef principal de l’Orchestre symphonique de la radio de Cologne.

Dans le rôle de Cio Cio San, le public aura l’occasion d’admirer la Barno Ismatullaeva.

Née en Ouzbékistan, la soprano a étudié au conservatoire d’État de son pays natal. Son premier engagement a eu lieu au théâtre Navoi de Tachkent, puis elle est passée à l’Opéra Stanislavsky de Moscou. Elle s’est également produite au théâtre Mariinsky de Vladivostok et a participé à plusieurs reprises au festival international de musique de Krasnoyarsk. Elle est lauréate du prix « Nikhol Price Uzbekistan » et en 2016, elle a remporté le premier prix du concours international de chant « Competizione dell`Òpera » à Tachkent. Grâce à sa participation au concours de chant Cardiff Singer of the World à l’été 2017, elle a acquis une reconnaissance internationale après des engagements au Tiroler Landestheater Innsbruck dans les rôles d’Amelia (« Simone Boccanegra ») et de Suor Angelica (« Il Triticco ») ainsi que de Cio-Cio-San (« Madama Butterfly ») au Staatstheater Nürnberg et au 3. Norn (« Götterdämmerung ») à la Deutsche Oper am Rhein.

Lire aussi :  "Lohengrin", mise en scène de Silviu Purcărete, première à l'occasion du centenaire de l'Opéra national de Bucarest.

Barno Ismatullaeva est membre de l’ensemble de l’Opéra d’État de Hanovre depuis la saison 2019/20, où elle a interprété Mimì ( » La bohème « ), Rachel ( » La Juive « ), Micaëla ( » Carmen « ) et Desdemona ( » Otello « ). Cette saison, elle jouera également le rôle de Tatiana (« Yevgeny Onegin »). Toutes les apparitions de la jeune artiste sur les scènes européennes ont été commentées par la presse spécialisée, jusqu’à son dernier premier rôle, Desdemona (« Otello »), pour lequel elle a été louée notamment pour son volume vocal généreux, son legato et sa construction phrastique, ainsi que pour l’apparence et l’énergie qu’elle déploie dans son jeu scénique. Cet été, Barno fera ses débuts au célèbre festival de Bregenz où elle interprétera à nouveau le rôle de Cio-Cio-San.

Lire aussi :  Un musée de Rotterdam a ouvert le premier dépôt d'œuvres d'art consultable par le public au monde.

Considéré comme l’un des opéras les plus connus au monde, l’histoire de Madama Butterfly de Puccini présente le dénouement fatal d’une dévotion sans bornes. L’amour entre Cio-Cio-San et Pinkerton, un officier de la marine américaine, connaît une fin tragique lorsque l’homme revient au Japon avec une autre femme. Incapable de supporter la douleur et la disgrâce, Cio-Cio-San se tue avec l’épée de son père, selon la tradition.

Billets sur http://tickets.operanb.ro/ et au guichet de l’Opéra national de Bucarest.

Article précédentM. Zelenski a annoncé la création d’un groupe d’experts chargé de revoir les sanctions contre la Russie
Article suivantPentagone : les États-Unis considèrent la Chine comme le « principal défi ». La Fédération de Russie est qualifiée de « menace sérieuse ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !