Accueil Internationales La Russie rejette la demande néerlandaise d’interviewer le commandant de la brigade...

La Russie rejette la demande néerlandaise d’interviewer le commandant de la brigade anti-aérienne dans l’affaire du MH17.

77
0

La Russie a rejeté la demande de la partie néerlandaise d’interroger Sergei Muchkaev, qui commandait la 53e brigade de missiles anti-aériens des forces armées russes basée à Koursk à l’été 2014, en tant que témoin du crash du Boeing MH17 en Ukraine.

Le rejet de la demande d’audition a été annoncé mercredi lors d’une audience du juge Hendrik Steinheis. Il a rappelé que la demande a été envoyée à la Fédération de Russie au début du mois de novembre.

La réponse a été reçue le 3 décembre.

La partie russe, a déclaré le juge, a refusé de coopérer au motif que Muchkaev possédait des informations militaires secrètes, et que l’interroger comme témoin pourrait conduire à la divulgation de ces informations et donc « serait préjudiciable aux intérêts vitaux de la Fédération de Russie. »

Lire aussi :  La Turquie est prête à envoyer un navire pour évacuer les habitants d'Azovstal.

« Sur cette base, l’enquêteur a conclu qu’il était impossible d’interroger Muchkaev et a fermé le dossier », a souligné M. Steinheis.

Théoriquement, cela signifie que l’accusation peut maintenant présenter son acte d’accusation. Cela sera probablement fait lors de l’audience prévue du 20 au 22 décembre.

L’interrogatoire de Muchkaev a été demandé par la défense d’Oleg Pulatov, qui est l’un des accusés dans cette affaire.

Article précédentLes dashcams de la série 2 de Nextbase font leur entrée sur le marché roumain
Article suivantDe lourdes accusations contre David Beckham ! Pourquoi ils disent ses fans qu’il a vendu son âme ?
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !