Accueil Internationales La Russie quitte la Station spatiale internationale en raison des sanctions occidentales

La Russie quitte la Station spatiale internationale en raison des sanctions occidentales

581
0

Le chef du programme spatial russe, Dmitry Rogozin, a dĂ©clarĂ© que Moscou se retirerait de la Station spatiale internationale, mettant cette dĂ©cision sur le compte des sanctions imposĂ©es par l’Occident en raison de la guerre en Ukraine.

La station spatiale internationale Ă©tait restĂ©e, jusqu’avant la , l’un des rares points de collocation entre les États-Unis et la . L’invasion de l’ le 24 fĂ©vrier a mis fin Ă  ce symbole de la coopĂ©ration spatiale.

La station spatiale internationale (ISS) se trouve à une altitude moyenne de 400 kilomètres au-dessus de la Terre. Plusieurs Américains, Russes européens et Japonais ont collaboré et financé le projet, qui a maintenant 21 ans.

Lire aussi :  Les États-Unis adoptent de nouvelles sanctions contre les oligarques russes. Andrei Guriev, qui possède la plus grande propriĂ©tĂ© de Londres après Buckingham Palace, est Ă©galement visĂ©.

Chaque organisation a contribuĂ© Ă  l’assemblage de l’ISS et Ă  ses coĂ»ts de maintenance.

Le 1er mars, la NASA a annoncĂ© qu’elle s’efforçait de trouver des moyens de maintenir l’ISS en orbite sans l’aide de la Russie, après que Moscou a menacĂ© que les sanctions occidentales contre la Russie pourraient faire quitter l’orbite Ă  la Station spatiale internationale.

Article précédentAnnonce des gagnants du concours informatique ASUS Challenge 2022
Article suivantLa princesse Charlene, d’autant plus triste qu’elle s’affiche avec Albert de Monaco. L’expert qui raconte tout sur son mariage
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !