Accueil Economie La Russie devient le premier fournisseur de pétrole de la Chine. Combien...

La Russie devient le premier fournisseur de pétrole de la Chine. Combien elle a gagné grâce aux exportations de combustibles fossiles au cours des 100 premiers jours de son invasion de l’Ukraine.

102
0

La Russie est devenue le premier fournisseur de pétrole de la Chine en mai, suivie par l’Arabie saoudite en deuxième position, rapporte la BBC. Selon la source, les sanctions occidentales imposées à la suite de l’invasion de l’Ukraine ont incité de nombreux importateurs de pétrole à couper leurs liens commerciaux avec Moscou, de sorte que les prix au comptant du brut russe ont considérablement baissé.

Encouragées par la baisse des prix, les entreprises chinoises ont considérablement augmenté leurs achats de russe cette année. Les données officielles montrent que les importations de pétrole russe ont augmenté de 55 % le mois dernier pour atteindre un niveau record.

Lire aussi :  Un célèbre économiste met en garde : la récession mondiale sera grave. L'idée que ce sera court et superficiel est illusoire.

Selon une étude du Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur (CREA), les émissions de RL’ a tiré près de 100 milliards de dollars de revenus des exportations de combustibles fossiles au cours des 100 premiers jours de l’invasion de l’Ukraine, malgré une baisse des exportations en mai. Environ 61% de ces importations sont allées vers l’UE, représentant environ 59 milliards de dollars.

Dans l’ensemble, les exportations de pétrole et de gaz de la sont en baisse, et les recettes tirées des ventes d’énergie ont diminué par rapport au pic de près d’un milliard de dollars atteint en mars.

Lire aussi :  Le chancelier Scholz déclare que l'Allemagne cessera ses importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, les données publiées lundi montrent que Pékin a importé le mois dernier 260 000 tonnes de brut iranien, soit la troisième livraison de pétrole en provenance d’Iran depuis décembre.

La Chine a continué à acheter du pétrole à l’Iran malgré les sanctions américaines imposées à Téhéran.

Article précédentL’Ukraine va introduire un régime de visas pour les citoyens russes, a annoncé M. Zelenski
Article suivantIl est venu à l’entraînement ivre à plusieurs reprises. Le footballeur a tout avoué après plusieurs années
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !