Accueil Internationales La Russie accuse l’Occident de mener une « politique criminelle » dans les Balkans....

La Russie accuse l’Occident de mener une « politique criminelle » dans les Balkans. Lavrov : « Ils veulent faire de la Bosnie-HerzĂ©govine une base pour l’expansion de l’OTAN ».

69
0

Le ministre russe des Affaires Ă©trangères, SergueĂŻ Lavrov, reproche Ă  l’Occident de mener une « politique criminelle » dans les Balkans, notamment en Bosnie-HerzĂ©govine et au Kosovo. Selon le chef de la diplomatie russe, l’Occident veut « faire de la Bosnie-HerzĂ©govine une base pour l’expansion de l’OTAN dans les Balkans ».

Depuis la fin de la intercommunautaire qui a fait 100 000 morts entre 1992 et 1995, la Bosnie-Herzégovine est divisée en deux entités, la Republika Srpska (RS) et une fédération croato-musulmane, liées par un gouvernement central faible.

L’impasse politique a empĂŞchĂ© le lancement des rĂ©formes nĂ©cessaires pour rapprocher le pays de l’Union europĂ©enne, tandis que les autoritĂ©s serbes de Bosnie ont dĂ©clarĂ© qu’elles bloqueraient tout rapprochement avec l’OTAN, que les musulmans et les Croates souhaitent.

Lire aussi :  Les prix de l'Ă©nergie augmentent en Europe, la Russie livrant moins de gaz "pour des raisons techniques".

M. Lavrov estime que le seul Ă  respecter la convention de paix de Dayton est le leader des Serbes de Bosnie, Milorad Dodik, accusĂ© par l’Occident de ses projets sĂ©cessionnistes.

En outre, Lavrov a Ă©galement dĂ©clarĂ© que l’Union europĂ©enne exhorte le Kosovo Ă  ne pas respecter l’accord de normalisation de 2013 parrainĂ© par l’UE avec Belgrade, « tout comme elle a exhortĂ© Ă  ne pas respecter les accords de Minsk de 2015. » Le ministre russe des affaires Ă©trangères a soulignĂ© que la « soutiendra absolument » les dĂ©marches de la Serbie et de son peuple vers le Kosovo.

Lire aussi :  Aucun progrès sur l'adhĂ©sion de la Suède Ă  l'OTAN, annonce Erdogan après des entretiens avec Andersson

La Serbie, qui a exprimĂ© son dĂ©sir d’adhĂ©rer Ă  l’Union europĂ©enne, est le seul pays europĂ©en qui ne s’est pas joint aux mesures restrictives contre la Russie Ă  la suite de l’invasion dĂ©clenchĂ©e par ce pays en et elle est l’un des plus proches alliĂ©s de la Russie sur le Vieux Continent.

Article prĂ©cĂ©dentPHOTO. Des images du genou blessĂ© de Ianis Hagi sont apparues. Le milieu de terrain se remet de l’Ă©vĂ©nement dĂ©sagrĂ©able.
Article suivantSergei Lavrov : « Il y a des problèmes avec les exportations de céréales russes. Les navires qui les transportent sont soumis à des sanctions »
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !