Accueil Economie La Russie a presque doublé ses revenus provenant des combustibles fossiles au...

La Russie a presque doublĂ© ses revenus provenant des combustibles fossiles au cours des deux mois de la guerre. L’Allemagne est le plus grand importateur

733
0

La Russie a presque doublĂ© ses recettes provenant des ventes de combustibles fossiles Ă  l’UE pendant la guerre de deux mois en Ukraine, profitant de la hausse des prix alors mĂŞme que les volumes Ă©taient rĂ©duits par les sanctions occidentales.

Les expĂ©ditions de brut de la vers les ports Ă©trangers ont chutĂ© de 30 % au cours des trois premières semaines d’avril par rapport aux chiffres de janvier et fĂ©vrier avant l’invasion, selon les donnĂ©es de l’ACI.

Cependant, les revenus de la Russie augmentent, grâce aux prix élevés du pétrole et du gaz, finançant directement le gouvernement russe par le biais des entreprises publiques, malgré les sanctions visant les exportations.

La Russie a pris l’Union europĂ©enne au piège, les prix devant encore augmenter en raison de restrictions supplĂ©mentaires. Par consĂ©quent, Moscou parvient Ă  Ă©quilibrer ses recettes malgrĂ© tous les efforts des gouvernements de l’UE.

« Les exportations de combustibles fossiles sont un Ă©lĂ©ment clĂ© du rĂ©gime de Poutine et de nombreux autres États voyous. La poursuite des importations d’Ă©nergie est la principale faille des sanctions russes. Tous ceux qui achètent ces combustibles fossiles sont complices des violations effroyables du droit international commises par l’armĂ©e russe », a dĂ©clarĂ© Lauri Myllyvirta, analyste principal de l’ACI.

Lire aussi :  Boeing investit 450 millions de dollars supplĂ©mentaires dans Wisk Aero pour soutenir le dĂ©veloppement de taxis volants sans pilote.

La volontĂ© de la Russie de violer ses propres contrats signifie que les entreprises n’ont dĂ©sormais aucune excuse pour continuer Ă  commercer avec elle, a dĂ©clarĂ© Louis J. Wilson, conseiller principal de l’organisation de dĂ©fense des droits de l’homme Global Witness.

« Les principaux nĂ©gociants en combustibles fossiles, qui ont continuĂ© Ă  nĂ©gocier des combustibles fossiles en provenance de Russie, en prĂ©tendant qu’ils y sont contraints par leurs contrats Ă  long terme, devraient prendre note de la valeur des accords qu’ils ont avec les entitĂ©s russes », a soulignĂ© M. Wilson.

« La Russie est prête à violer ces contrats pour soutenir son propre effort de guerre, mais on peut supposer que les entreprises européennes se sentent obligées de continuer à financer les crimes de guerre par respect pour elles », a-t-il déclaré.

Les donnĂ©es de l’ACI ont rĂ©vĂ©lĂ© que de nombreuses entreprises de combustibles fossiles continuaient Ă  commercer avec la Russie, notamment BP, Shell et ExxonMobil.

L’ est le plus gros importateur depuis deux mois, malgrĂ© les dĂ©clarations rĂ©pĂ©tĂ©es du gouvernement selon lesquelles la fin de la dĂ©pendance au pĂ©trole russe est une prioritĂ©.

Lire aussi :  L'OrĂ©al ferme temporairement ses propres magasins et sites d'e-commerce en Russie

Berlin a payĂ© environ 9 milliards d’euros pour les importations au cours de cette pĂ©riode. L’Italie et les Pays-Bas ont Ă©galement Ă©tĂ© de gros importateurs, avec respectivement environ 6,8 milliards et 5,6 milliards d’euros. Cependant, comme ces pays exploitent des ports importants et prennent des produits pour les raffiner et les utiliser dans les industries chimiques ainsi que pour la consommation intĂ©rieure, une grande partie de ces importations a probablement Ă©tĂ© utilisĂ©e ailleurs.

« Deux mois après l’invasion de l’ par Poutine, l’Allemagne finance toujours le « trĂ©sor de guerre russe » Ă  hauteur de 4,5 milliards d’euros par mois. Berlin est le plus gros acheteur de combustibles fossiles de la Russie. L’Occident attend de l’Allemagne qu’elle dĂ©montre sa force et sa dĂ©termination face Ă  la Russie, mais au lieu de cela, elle finance la guerre et bloque l’embargo europĂ©en sur le pĂ©trole russe », a dĂ©clarĂ© Bernice Lee, directrice de recherche au groupe de rĂ©flexion Chatham House.

Article prĂ©cĂ©dentDes centaines de vols annulĂ©s et des tests de masse après la dĂ©tection d’un rĂ©sultat « anormal » au test COVID-19 dans une grande mĂ©tropole chinoise
Article suivantLe père de Romina, Tyrone Power, l’un des sĂ©ducteurs d’Hollywood. Les parents de l’artiste ont eu une vie Ă©prouvante.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !