Accueil Dernières minutes ! Internationales La République tchèque traverse une crise politique en raison de différends géopolitiques...

La République tchèque traverse une crise politique en raison de différends géopolitiques : le président Milos Zeman refuse d’approuver la proposition de nomination d’un chef de la diplomatie.

38
0

La République tchèque risque d’entrer
crise constitutionnelle, le président Miloš Zeman refusant de nommer Jan
Lipavský, membre du Parti pirate, comme ministre des affaires étrangères.

Miloš Zeman, qui vient de sortir d’une longue période d’hospitalisation, a émis des réserves sur plusieurs ministres proposés pour le cabinet de Petr Fiala, mais a décidé de s’opposer à une nomination, celle de Jan Lipavský, rapporte Radio Prague.

Le président tchèque affirme que M. Lipavský n’est pas suffisamment qualifié pour occuper le poste de ministre des affaires étrangères.

Le rejet par M. Zeman de la proposition de M. Lipavský de diriger la diplomatie tchèque était attendu, surtout après que ce dernier a déclaré vouloir changer le cours de la politique étrangère de son pays et faire passer les droits de l’homme avant les intérêts économiques.

Lire aussi :  Le chef du FMI met en garde : Omicron pourrait nuire à la croissance économique mondiale

Jan Lipavský, ancien vice-président des commissions des affaires étrangères et de la défense du Parlement tchèque, a toujours critiqué l’implication des entreprises russes et chinoises dans des projets d’infrastructure cruciaux pour la République tchèque, notamment la construction d’installations nucléaires. Ou encore, Miloš Zeman est connu pour ses positions pro-chinoises et pro-chinoises.

Pour sa défense, M. Zeman déclare qu’il n’est pas obligé par la Constitution d’accepter toutes les propositions de ministres qui lui sont présentées.

A son tour, Petr Fiala a décidé de faire appel à la Cour constitutionnelle pour imposer son cabinet.

Article précédent5 conseils sur comment prendre le CBD pour bien dormir ?
Article suivantLa vidéo du nouveau projet NFT d’Ubisoft suscite 96 % d’aversion de la part des joueurs.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !