Accueil Dernières minutes ! Internationales La quatrième dose du vaccin COVID multiplie par cinq les niveaux d’anticorps

La quatrième dose du vaccin COVID multiplie par cinq les niveaux d’anticorps

35
0

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré mardi, citant les résultats préliminaires d’une étude selon laquelle une semaine après l’administration de la quatrième dose, une multiplication par cinq du taux d’anticorps a été observée chez les personnes vaccinées.

« Une semaine après la quatrième dose, nous savons avec beaucoup plus de certitude que la quatrième dose est sûre. (…) Nous constatons une multiplication par cinq du nombre d’anticorps chez les personnes vaccinées », a déclaré le Premier ministre israélien Naftali Bennett au centre médical Sheba, selon Reuters.

Le centre médical de Sheba a administré la quatrième dose de vaccin dans le cadre d’une étude menée auprès du personnel médical du centre, dans un contexte de recrudescence de la variante Omicron à l’échelle nationale.

Lire aussi :  Dromadaires avec Botox et liftings : des dizaines de chameaux disqualifiés du concours de beauté saoudien

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé le 22 décembre que tous les Israéliens âgés de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose du vaccin anti-COVID-19, après consultation d’un groupe d’experts.

Le 27 décembre, dans le cadre de l’essai, Sheba a administré la quatrième dose du vaccin Pfizer BioNTech à 150 membres du personnel de santé dont le taux d’anticorps avait considérablement baissé quatre à cinq mois après avoir reçu la troisième dose.

Mme Sheba a annoncé qu’un autre groupe allait recevoir sa quatrième dose du vaccin Moderna cette semaine.

Lire aussi :  La Chine enregistre 231 cas confirmés de COVID-19

Les effets secondaires modérés signalés jusqu’à présent par certains des participants ne diffèrent pas de ceux observés après la troisième dose, à savoir la fièvre et les maux de tête, a informé l’hôpital.

Selon les données du ministère israélien de la santé du mois dernier, les infections quotidiennes ont été multipliées par 10, tandis que le nombre de cas graves a augmenté à un rythme beaucoup plus lent.

Environ 60 % de la population israélienne de 9,4 millions d’habitants est entièrement vaccinée.

Article précédentRevolut Junior, également disponible avec Google Pay pour Adolescents roumains
Article suivantLa France réintroduit le masque obligatoire pour tous les citoyens, y compris les enfants de plus de 6 ans
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !