Accueil Internationales La police turque a arrêté cinq personnes accusées de vouloir tuer le...

La police turque a arrêté cinq personnes accusées de vouloir tuer le président Erdogan, une personne souffrant de COVID-19.

92
0

Cinq personnes ont été arrêtées en Turquie et sont soupçonnées d’avoir transmis des informations sur la santé publique.
des messages de haine contre le président Recep Tayyip Erdogan après avoir appris qu’il était tombé malade du COVID-19.

Le nom le plus connu de la liste est celui de la nageuse Derya Buyukuncu, qui a pris sa retraite sportive en 2012.

Le post de Buyukuncu a depuis été supprimé, mais le « halva » est devenu une tendance sur Twitter, tant pour ceux qui expriment le désir de voir le président turc mort que pour ceux qui critiquent cette attitude, note EFE, d’après Agerpres.

Lire aussi :  Chef de la diplomatie britannique : la Russie mène une campagne de désinformation pour justifier une invasion de l'Ukraine

Derya Buyukuncu n’a pas encore été arrêtée car elle se trouve à l’étranger.

Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi qu’il avait été testé positif à la variante Omicron du coronavirus SRAS-CoV-2.

Le président turc a déclaré que lui et sa femme présentaient des symptômes légers et qu’ils travailleraient à domicile.

« Après avoir eu de légers symptômes, ma femme et moi avons été testés positifs au COVID-19. Nous avons heureusement une légère infection, dont nous avons appris qu’elle était causée par la variante Omicron », a-t-il tweeté, tout en demandant à ses supporters de « prier » pour son rétablissement.

Article précédentBloomberg : Apple va présenter de nouveaux appareils pour remplacer l’iPhone SE et l’iPad Air
Article suivantTransfert surprise aux Rangers. Un autre Roumain rejoint Ianis Hagi
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !