Accueil Internationales La Palestine demande au Conseil de sécurité de l’ONU d’enquêter sur la...

La Palestine demande au Conseil de sécurité de l’ONU d’enquêter sur la mort du journaliste d’Al Jazeera

126
0

L’observateur permanent des Nations unies, Riyad Mansour, déclare que la Palestine n’enquêtera pas sur le meurtre de Shirin Abu Akili avec Israël.

La mission palestinienne auprès des Nations unies a envoyé une lettre au Conseil de sécurité pour demander une enquête internationale indépendante sur la mort de la journaliste d’Al Jazeera Shirin Abu Akili. C’est ce qu’a déclaré mercredi l’observateur permanent de la Palestine auprès des Nations unies, Riyad Mansour.

« Au nom de la mission palestinienne auprès des Nations unies, nous avons envoyé trois lettres identiques – au Conseil de sécurité, au secrétaire général et au président de l’Assemblée générale – condamnant et demandant une enquête internationale », a-t-il déclaré.

Mansour a souligné que la Palestine n’accepterait pas une enquête conjointe avec Israël sur ce qui s’est passé. Selon lui, la version israélienne selon laquelle le journaliste pourrait mourir à la suite des tirs déclenchés par les Palestiniens est « une fiction et est en rupture avec la réalité ». Dans le même temps, comme l’a noté l’observateur palestinien, une enquête internationale indépendante est nécessaire pour exclure les « agendas cachés » et « aller au fond des choses ».

Lire aussi :  Chef de l'OMS : il est dangereux de penser qu'Omicron signifie la fin de la pandémie, d'autres options peuvent émerger

Abu Aqilah a été abattu d’une balle dans la tête alors qu’il diffusait un reportage sur un raid de l’armée au cours duquel des affrontements armés ont éclaté entre des soldats israéliens et palestiniens. En outre, le producteur d’Al Jazeera Ali al-Samoudi a été blessé et serait dans un état stable. Selon le message publié sur sa page Twitter, tous deux portaient des gilets pare-balles marqués « presse » et des casques lorsqu’ils ont essuyé des tirs. Selon les rapports, le journaliste a été tué par un sniper.

L’armée israélienne a déclaré qu’elle enquêtait sur des informations selon lesquelles des journalistes auraient été blessés lors d’une fusillade entre des soldats israéliens et des Palestiniens armés à Jénine. Le service de presse de l’armée n’a pas exclu la possibilité que des journalistes soient blessés par des militants palestiniens. Pendant ce temps, le Premier ministre juif Naftali Bennet, s’exprimant à la Knesset (parlement) mercredi, a noté que les autorités israéliennes avaient demandé à la partie palestinienne de mener un examen post-mortem conjoint et une enquête conjointe sur la mort d’Abu Akili, mais que cela avait été refusé. .

Lire aussi :  Le moment où les Ukrainiens font le plein d'"essence gratuite" d'un véhicule russe laissé par les envahisseurs VIDEO

Le journaliste Abu Akila est né à Jérusalem en 1971 dans une famille chrétienne bien connue de Bethléem. Il a travaillé dans divers médias jusqu’à ce qu’il rejoigne Al Jazeera en 1997, où il est resté jusqu’au dernier moment.

Article précédentPremière image prouvant la présence d’un trou noir supermassif au centre de notre galaxie
Article suivantNicollette Sheridan ne renonce pas à son attitude de femme. femme fatale. L’actrice de Desperate Housewives dans une robe provocante à près de 60 ans à près de 60 ans
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !