Accueil High Tech La NASA a lancé le petit satellite Capstone vers la Lune. Quelle...

La NASA a lancé le petit satellite Capstone vers la Lune. Quelle est la mission de la sonde VIDEO

108
0

La NASA a lancĂ© Ă  12h55 depuis la Nouvelle-ZĂ©lande une sonde de 25 kg appelĂ©e CAPSTONE pour rejoindre l’orbite lunaire avec une mission clĂ© : tester l’orbite de la future station spatiale Gateway dont la construction dĂ©butera après 2024. Les premières indications sont que tout s’est bien passĂ©.

Capstone est une sonde très performante, et la NASA profite du fait que de nombreuses technologies se sont miniaturisĂ©es dans l’industrie des satellites et que de plus en plus de capteurs peuvent ĂŞtre inclus dans un boĂ®tier toujours plus petit, selon hotnews.ro.

La NASA a choisi d’envoyer d’abord Capstone sur une orbite inhabituelle autour de la lune, une orbite qui pourrait ĂŞtre utilisĂ©e Ă  l’avenir par la station spatiale lunaire appelĂ©e Gateway. Avec un petit vaisseau spatial comme Gateway, la NASA peut prendre beaucoup plus de risques et tester beaucoup plus de technologies. ComparĂ© aux grandes missions de la NASA, qui coĂ»tent des milliards de dollars, Capstone est une mission de quelques dizaines de millions de dollars, et la NASA la dĂ©crit comme un Ă©claireur, un explorateur.

Lire aussi :  en directau premier rang en Chine au premier trimestre 2022. Les principaux fabricants, le smartphone Apple le plus vendu et la surprise Honor

Il est conçu pour montrer aux experts de la NASA comment la future station spatiale Gateway pourrait se comporter sur son chemin vers la Lune. La grande diffĂ©rence est que la NASA ne peut pas prendre tous les risques avec Gateway, oĂą chaque module coĂ»te des milliards de dollars. Capstone est idĂ©al pour tester la validitĂ© de l’orbite.

CAPSTONE est un « cubesat », un satellite petit mais très performant qui aurait dû être lancé dès le 13 juin, mais plusieurs retards sont survenus et il a fini par être lancé le 28 juin.

En fait, ce satellite permettra de vĂ©rifier si l’orbite envisagĂ©e pour la future station spatiale Gateway est viable. Capstone a pour but de garantir Ă  la NASA qu’elle a effectuĂ© les bons calculs pour le positionnement de la future station spatiale Gateway, qui sera difficile Ă  construire, mais qui sera surtout essentielle aux plans de l’humanitĂ© pour Ă©tablir une base lunaire et aller de lĂ  vers Mars.

Le mini-satellite devrait atteindre l’orbite lunaire le 13 novembre, quelle que soit la date de son lancement, mais une condition essentielle devra ĂŞtre remplie : il devra ĂŞtre lancĂ© depuis la Terre avant le 27 juillet.

Lire aussi :  La mise Ă  jour de l'application Sonos apporte la prise en charge de DTS Digital Surround et d'autres options

La mission est développée par la NASA en collaboration avec Advanced Space Company et coûte 30 millions de dollars.

Cette nouvelle trajectoire testée est une orbite fortement allongée autour de la Lune et le nom spécialisé de cette orbite est « orbite de halo quasi rectiligne ».

Une fois en orbite, le petit « cubesat » devrait y rester pendant six mois, au cours desquels il testera les systèmes de navigation et de communication. Pendant cette pĂ©riode, il s’approchera Ă  1 600 km de la surface de la Lune et ne s’approchera pas Ă  moins de 70 000 km.

La mission CAPSTONE est inhabituelle pour la NASA pour plusieurs raisons : le lancement n’a pas lieu en Floride, mais en Nouvelle-ZĂ©lande, et la NASA n’a mĂŞme pas conçu le cube ni n’en est propriĂ©taire ; c’est Advanced Space, une sociĂ©tĂ© de 45 employĂ©s basĂ©e Ă  Denver, qui a tout fait.

Article précédentQuiz : Dacia, petite voiture, vous fait descendre, vous fait monter
Article suivantBoris Johnson affirme qu’il faut trouver des voies alternatives, comme le Danube, pour faire sortir les cĂ©rĂ©ales bloquĂ©es d’Ukraine.