Accueil Economie La Moldavie refuse de coopérer avec Power Machines en raison de sanctions

La Moldavie refuse de coopérer avec Power Machines en raison de sanctions

659
0

Le vice-premier ministre, ministre des infrastructures et du dĂ©veloppement rĂ©gional, Andrei Spinu, a expliquĂ© que Power Machines Ă©tait la seule entreprise capable de restaurer les turbines construites en 1970, avec un budget de 13 millions d’euros.

La société Power Machines a été placée sur la liste des sanctions américaines en janvier 2018 en raison de sa fourniture de turbines à gaz fabriquées par la société allemande Siemens pour des centrales thermiques en Crimée.

Article prĂ©cĂ©dentLes autoritĂ©s ukrainiennes souhaitent que l’Antonov AN-225, le plus gros avion du monde, puisse Ă  nouveau voler. Le rĂŞve peut-il ĂŞtre reconstruit ?
Article suivantLiverpool a frappé un grand coup en transférant un joueur que Jurgen Klopp désire désespérément. Il fait partie des meilleurs jeunes du monde.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !