Accueil Finance La Maison Blanche affirme que « les actifs numériques posent des risques significatifs »...

La Maison Blanche affirme que « les actifs numériques posent des risques significatifs » après avoir introduit un cadre pour les crypto-monnaies.

99
0

L’administration du président fait pression pour un contrôle accru et de nouvelles lois sur les crypto-monnaies alors que les actifs numériques gagnent en popularité.

La Maison Blanche a fait allusion à la volatilité des crypto-monnaies et à un récent déclin qui a entraîné des problèmes dans l’ensemble du paysage cryptographique dans une série de nouveaux rapports publiés le vendredi 16 septembre, concernant son tout premier cadre de réglementation des crypto-monnaies aux .

Le cadre décrit notamment les méthodes par lesquelles le secteur des services financiers pourrait changer pour rendre les transactions sans frontières plus simples, ainsi que la manière de lutter contre la fraude dans le domaine occupé par les actifs numériques.

Selon une déclaration de l’administration Biden :

« Les actifs numériques présentent des risques significatifs pour les consommateurs, les investisseurs et les entreprises. Les prix de ces actifs peuvent être très volatils : la capitalisation actuelle du marché mondial des crypto-monnaies représente environ un tiers de son pic de novembre 2021. »

Les nouvelles directives dans le cadre

Les nouvelles directives s’appuient sur les autorités existantes telles que la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Cependant, aucun mandat n’a été émis pour l’instant. Cependant, les orientations tant attendues de Washington ont captivé l’intérêt du secteur de la crypto dans son ensemble et des investisseurs dans cette nouvelle classe d’actifs.

Le nouveau cadre de la Maison Blanche pour la régulation des crypto-monnaies comprend une partie qui se concentre sur l’élimination des activités criminelles sur le marché, et les mesures qui ont été suggérées semblent avoir une réelle substance.

« Le président évaluera s’il faut demander au Congrès d’amender la loi sur le secret bancaire, les lois contre les pourboires et les lois contre le transfert d’argent sans licence pour qu’elles s’appliquent explicitement aux fournisseurs de services d’actifs numériques – y compris les échanges d’actifs numériques et les plateformes de jetons non fongibles (NFT) », selon une fiche d’information de la Maison Blanche.

Les nouveaux rapports, entre autres recommandations, demandent aux autorités financières de sévir contre les opérations illégales et de « traiter les risques actuels et émergents. »

Le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan et Brian Deese, directeur du Conseil économique national, ont déclaré dans un communiqué :

« Les rapports encouragent les régulateurs, selon ce qu’ils jugent approprié, à intensifier les enquêtes sur les comportements répréhensibles sur le marché des actifs numériques, à redoubler leurs efforts d’application et à renforcer la coordination entre les agences. »

Le nouveau dollar numérique

Le cadre fait également référence à la possibilité de tirer des « avantages importants » de l’utilisation d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) émise par le gouvernement des États-Unis, comparable à une version numérique du dollar américain.

« Les rapports encouragent la Réserve fédérale à poursuivre ses recherches, expérimentations et évaluations en cours sur la CBDC et appellent à la création d’un groupe de travail interagences dirigé par le Trésor pour soutenir les efforts de la Réserve fédérale. »

En outre, l’administration recommande que le Consumer Financial Protection Bureau et la Federal Trade Commission « redoublent leurs efforts pour suivre les plaintes des consommateurs et pour faire respecter les pratiques déloyales, trompeuses ou abusives ». L’administration a fait pression sur le Congrès pour qu’il fournisse aux régulateurs des directives plus précises.

En juin, Kirsten Gillibrand, une démocrate de , et Cynthia Lummis, une républicaine du Wyoming, ont présenté une proposition visant à établir un cadre réglementaire pour les actifs numériques.

Les nouvelles instructions font suite à un ordre exécutif publié en mars et signé par le président Biden. Dans ce décret, le président demandait aux agences gouvernementales d’étudier les avantages et les inconvénients des crypto-monnaies, puis de publier des rapports publics sur leurs conclusions afin de promouvoir le « développement responsable des actifs numériques. »

Article précédentLes nouvelles lois sur l’avortement compromettent le traitement du cancer pour les patientes enceintes
Article suivantAnalyste : Aucun signal indiquant qu’un marché baissier se profile, mais la Chine est en difficulté
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !