Accueil Dernières minutes ! Internationales La Lituanie, la Pologne et l’Ukraine demandent de nouvelles sanctions contre la...

La Lituanie, la Pologne et l’Ukraine demandent de nouvelles sanctions contre la Russie. M. Biden annonce une « sĂ©rie d’initiatives » pour dissuader M. Poutine d’ordonner une attaque.

62
0

Le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden a annoncĂ© vendredi qu’il prĂ©parait « une
ensemble d’initiatives » visant Ă  dĂ©fendre l’Ukraine contre une attaque russe.

Cet « ensemble d’initiatives » vise Ă  « rendre très, très difficile pour le prĂ©sident russe Vladimir Poutine de faire ce que les gens pensent qu’il est en train de faire », a dĂ©clarĂ© M. Biden, faisant rĂ©fĂ©rence aux prĂ©paratifs d’une agression contre l’Ukraine.

Le chef d’État amĂ©ricain et son homologue russe vont bientĂ´t discuter directement des tensions au cĹ“ur de l’Ukraine, sept ans après que la Russie a annexĂ© la pĂ©ninsule de CrimĂ©e et que les forces sĂ©paratistes pro-russes ont pris le contrĂ´le d’une partie de l’est de l’ancienne rĂ©publique soviĂ©tique.

Les tensions ne cessent de croĂ®tre depuis plusieurs semaines, et au cĹ“ur de celles-ci se trouve une Ă©ventuelle nouvelle attaque russe contre l’Ukraine. Ou encore, la Russie a dĂ©jĂ  stationnĂ© 94 000 soldats Ă  la frontière avec le pays voisin.

Lire aussi :  La province rebelle d'Italie, oĂą l'incidence des cas de coronavirus est Ă©levĂ©e, refuse les vaccins : "Si vous avez confiance en vous et en la nature, vous ne devez pas avoir peur".

Le ministre ukrainien de la DĂ©fense, Oleksii Reznikov, a prĂ©venu qu’une offensive russe de grande envergure pourrait avoir lieu fin janvier.

« L’escalade est un scĂ©nario possible, mais pas inĂ©vitable. Notre tâche est de l’empĂŞcher », a-t-il dĂ©clarĂ© Ă  la Rada suprĂŞme.

D’autre part, le prĂ©sident lituanien Gitanas Nauseda, le prĂ©sident polonais Andrzej Duda et le prĂ©sident ukrainien Volodimir Zelenski ont appelĂ© Ă  de nouvelles sanctions contre la Russie.

Dans une dĂ©claration commune Ă  l’occasion du 30e anniversaire de la reconnaissance de l’indĂ©pendance de l’Ukraine, les prĂ©sidents lituanien et polonais ont confirmĂ© leur soutien Ă  la souverainetĂ© et Ă  l’intĂ©gritĂ© de l’Ukraine.

Lire aussi :  Premier ministre français : Omicron se rĂ©pand comme un Ă©clair Ă  travers l'Europe. Quelles mesures la France prend-elle pour lutter contre la variante mutĂ©e ?

Duda et Nauseda ont appelĂ© le Kremlin « à dĂ©sescalader la situation en retirant ses troupes de la frontière avec l’Ukraine et des territoires temporairement occupĂ©s », Ă  savoir la CrimĂ©e et les zones de Donbas contrĂ´lĂ©es par les sĂ©paratistes pro-russes.

Pour sa part, Volodimir Zelenski a admis jeudi qu’une solution au conflit dans le Donbas n’est pas possible sans « discussions directes avec la Russie ». Il a assurĂ© qu’il n’avait « pas peur » d’une rencontre avec Vladimir Poutine, rencontre que le Kremlin refuse.

Au lieu de cela, Poutine veut parler Ă  Biden. Une rencontre virtuelle pourrait avoir lieu entre les deux prĂ©sidents d’ici la fin de l’annĂ©e.

Article précédentLe concours ColorPro Award 2021 a désigné ses lauréats
Article suivantLa reine d’Angleterre n’est plus autorisĂ©e Ă  boire des cocktails. A une indulgence de plus les mĂ©decins
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !