Accueil Derni√®res minutes ! Internationales La Hongrie subordonne le certificat de vaccination √† l’administration d’une dose de...

La Hongrie subordonne le certificat de vaccination √† l’administration d’une dose de rappel

60
0

√Ä partir du 15 f√©vrier, les citoyens hongrois ne pourront obtenir un certificat de vaccination que s’ils ont re√ßu une troisi√®me dose (de rappel) ou si la deuxi√®me dose a √©t√© administr√©e il y a six mois au maximum, a annonc√© jeudi le chef de cabinet du Premier ministre Viktor Orban, Gergely Gulyas, selon MTI, comme le rapporte Agerpres.

Pour ceux qui n’ont pas encore atteint l’√Ęge de 18 ans, deux doses du vaccin suffiront pour obtenir un certificat, auparavant appel√© certificat d’immunit√©, a d√©clar√© M. Gulyas lors d’une conf√©rence de presse.

¬ę¬†La signification du passage de la maladie COVID-19 va changer apr√®s la variante Omicron. C’est le vaccin qui assure la protection plut√īt que le passage par la maladie¬†¬Ľ, a-t-il d√©clar√©.

Gergely Gulyas a souligné que les adultes devront recevoir une dose de rappel, disponible quatre mois après la deuxième, afin de recevoir un certificat de vaccination valide.

Lire aussi :  VIDEO| Le chef de la diplomatie am√©ricaine promet √† Kiev qu'"il n'y aura pas de n√©gociations sur l'Ukraine sans l'Ukraine".

Lors de la m√™me conf√©rence de presse, Gulyas a annonc√© qu’une quatri√®me dose du vaccin pouvait √™tre administr√©e sur recommandation d’un m√©decin.

¬ę¬†Toute personne peut recevoir une quatri√®me dose de vaccin COVID-19 apr√®s avoir consult√© un m√©decin, un d√©cret √† cet effet sera publi√© plus tard cette semaine¬†¬Ľ, a d√©clar√© le chef de cabinet cit√© par Reuters.

Il a √©galement d√©clar√© que la Hongrie s’attend √† une augmentation consid√©rable des cas de COVID-19 dans les semaines √† venir en raison de la propagation rapide de la variante Omicron, et √† de nouveaux records d’infection, mais pas √† une augmentation similaire des hospitalisations et des d√©c√®s.

Jeudi, 9 216 nouveaux cas d’infection ont √©t√© signal√©s, contre 7 883 mercredi, mais le nombre de patients hospitalis√©s a diminu√©. Actuellement, 2 647 personnes sont hospitalis√©es, dont 249 sont des malades respiratoires. Selon M. Gulyas, 8 564 lits d’h√īpitaux ont √©t√© attribu√©s aux patients potentiels du COVID-19 et ce nombre pourrait √™tre compl√©t√© si n√©cessaire, mais 75 % sont actuellement vacants.

Lire aussi :  Remous dans le football - Un ancien joueur du Real Madrid et de l'AC Milan condamn√© √† neuf ans de prison

¬ę¬†Le gouvernement a √©galement d√©cid√© de raccourcir la p√©riode de quarantaine de dix √† sept jours¬†¬Ľ, a ajout√© le fonctionnaire hongrois, pr√©cisant qu’il serait possible de sortir de quarantaine apr√®s cinq jours en cas de test n√©gatif.

En Hongrie, un peu plus de 6 millions des 10 millions d’habitants ont re√ßu au moins deux doses de vaccin et 3,3 millions ont √©galement re√ßu un rappel, mais le taux de vaccination reste inf√©rieur √† celui de la plupart des pays d’Europe occidentale.

Article pr√©c√©dentUne campagne de spam sans pr√©c√©dent cible des dizaines de milliers d’utilisateurs en Roumanie
Article suivantQui est le nouveau petit ami de Miley Cyrus ? La belle chanteuse sourit à nouveau après avoir été célibataire pendant presque deux ans
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !