Accueil Dernières minutes ! Internationales La guerre des poissons. Les pêcheurs français prévoient de bloquer trois ports...

La guerre des poissons. Les pêcheurs français prévoient de bloquer trois ports et l’Eurotunnel

109
0

Les pêcheurs français vont bloquer trois ports vendredi -.
Saint-Malo, Calais et Ouistreham – et accès à l’Eurotunnel sous la Manche
Channel, doit également être bloquée, rapporte Le Figaro.

« Les pêcheurs exigent une résolution immédiate du différend avec le Royaume-Uni dans l’interprétation de l’accord de Brexit », a souligné jeudi le président du Comité national des pêches français, Gérard Romiti.

« Notre patience a des limites, elle a été trop éprouvée », a-t-il insisté.

L’accès à Eurotnel sur l’autoroute A16 sera bloqué par des véhicules vendredi après-midi entre 14h00 (15h00 CET) et 16h00 (17h00 CET).

Les pêcheurs ont également annoncé le blocage de la zone des ferries dans le port de Calais vendredi midi pendant deux heures, dans le port de Saint-Malo vendredi matin et dans le port de Ouistreham vendredi après-midi.

Lire aussi :  QUI : Au moins trois semaines sont nécessaires pour en savoir plus sur la variante Omicron.

« Cela fait longtemps qu’on n’a pas vu une telle motvation dans ce métier, car tout le monde a peur de l’avenir », a déclaré le président du Comité régional des pêches des Hauts-de-France Olivier Leprêtre.

« Nous nous réservons la possibilité de mener d’autres actions de blocage, y compris dans des endroits non visés par le Brexit », a-t-il menacé.

De nombreux pêcheurs français n’auront plus accès aux eaux britanniques après le Brexit, dans les eaux des îles de Jersey et Guernesey.

Ce litige concerne 150 licences de pêche que le Royaume-Uni refuse d’accorder, faute de documents prouvant l’activité antérieure de ces navires français dans les eaux anglaises.

Lire aussi :  Les proches de l'Afro-Américain George Floyd, cibles d'une attaque à main armée à leur domicile. Une fillette de quatre ans touchée par des balles

Londres demande des relevés GPS, des données que les petits bateaux de pêche et les nouveaux propriétaires se disent incapables de fournir.

La Commission européenne (CE) a donné mercredi à Londres un ultimatum pour régler les différends d’ici le 10 décembre, a déclaré un porte-parole.

La France a haussé le ton en début de semaine et a demandé à la CE d’être plus active dans la résolution de ce différend.

« La zone de dialogue doit avoir une date de fin et la Commission doit donner cette date de fin au Royaume-Uni », a déclaré la ministre française de la pêche, Annick Girardin.

Article précédentDERNIÈRES NOUVELLES Gazprom donne l’ULTIMATUM à la Moldavie : S’il ne paie pas ses dettes, il cessera de fournir du gaz dans les 48 heures.
Article suivantTragédie dans le football. Un jeune de 17 ans tué d’une balle dans la tête par un policier
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !