Accueil Dernières minutes ! Internationales La Grèce confirme qu’elle achètera des frégates à la France malgré l’offre...

La Grèce confirme qu’elle achètera des frégates à la France malgré l’offre des États-Unis

51
0

La Grèce a confirmé samedi que
achètera trois frégates à la France, éliminant ainsi un nouveau différend potentiel.
différend diplomatique entre Paris et Washington après celui qui a entouré la crise
crise des sous-marins.

Courtisée par les États-Unis, la Grèce a finalement décidé de poursuivre le contrat avec la France pour l’achat de trois frégates.

« L’accord franco-grec est en vigueur et se poursuivra. Il a été conclu au plus haut niveau possible. Le Premier ministre grec lui-même l’a annoncé », a assuré à l’AFP une source du ministère grec de la Défense.

Le contrat, estimé à trois milliards d’euros, a été annoncé en grande pompe le 28 septembre à Paris par le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.

Lire aussi :  Le chanteur brésilien Caetano Veloso a été testé positif au COVID-19

Une information selon laquelle les États-Unis vendraient quatre frégates à la Grèce a suscité vendredi des inquiétudes quant à une répétition de la crise des sous-marins.

Ou encore, il y a moins de trois mois, l’Australie a renoncé à un méga-contrat avec la France pour l’achat de 12 sous-marins, préférant acheter des sous-marins américains dans le cadre du pacte AUKUS. En outre, l’Australie a récemment informé Airbus qu’elle allait remplacer ses hélicoptères par des Black Hawk et des Seahawk américains.

Alors que Paris a dénoncé un « coup bas » dans l’affaire des sous-marins, Airbus s’est dit « déçu ».

Lire aussi :  Qui est le chef du groupe extrémiste "Oath Keepers", prêt à lancer une "guerre civile" aux États-Unis. Il a été inculpé dans l'attaque du Capitole.

Quant à la Grèce, Paris affirme que le contrat des frégates est un fait accompli.

« Comme nous sommes en pourparlers avec la Grèce, l’offre américaine n’est plus sur la table. D’ailleurs, nous avons signé le contrat avec les Grecs. Il a été paraphé il y a quelques jours », a déclaré à l’AFP le ministère français de la Défense.

« Ils nous ont écrit, ils nous ont dit « en vertu de nos bonnes relations, suite au problème d’AUKUS, nous vous informons », a déclaré la source.

La Grèce recevrait des frégates françaises de type Belharra d’ici 2026.

Article précédentAux États-Unis, dans la ville de Miami, le maire qui perçoit son salaire en bitcoins a été réélu : Nous allons créer des portefeuilles numériques pour nos résidents et leur donner des bitcoins.
Article suivantUrsula Andress voulait plus d’Elvis Presley qu’une nuit de passion. Comment il l’a traitée
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !