Accueil Dernières minutes ! Internationales La France vend 180 des avions de combat aux Émirats arabes unis.

La France vend 180 des avions de combat aux Émirats arabes unis.

65
0

Le président français Emmanuel Macron a signé l’accord à Dubaï vendredi,
avec le prince héritier d’Abu Dhabi Mohammed Bin Zayed, un contrat pour
accord d’achat-vente de 80 avions de combat Rafale avec les Émirats arabes unis
Émirats arabes unis (EAU), d’une valeur de 17 milliards d’euros, après 13 ans de négociations, la
le plus gros contrat jamais signé par Dassault Aviation, rapporte Le Monde.

Les EAU et la France ont également signé un contrat pour la vente-achat de 12 hélicoptères Caracal fabriqués par le groupe Airbus.

« C’est une réalisation majeure du partenariat stratégique entre les deux pays », se félicite la présidence française dans un communiqué.

La signature de ces contrats a eu lieu le premier jour d’un tour de force du Président français dans le Golfe Persique.

Il devait effectuer une visite vendredi soir à Doha, au Qatar, et rencontrer samedi le prince héritier saoudien Mohammed Bin Salman à Djeddah.

Lire aussi :  La Chine et la Russie dénoncent le sommet sur la démocratie organisé par Biden dans une rare prise de position commune : "mentalité de guerre froide".

Au cours de la deuxième étape de cette tournée, M. Macron entend approfondir la coopération dans la lutte contre le terrorisme, discuter de la stabilité régionale et développer les échanges économiques.

Cette tournée est farouchement dénoncée par de nombreux groupes de défense des droits de l’homme.

Cette commande de 80 jets Rafale est la plus importante pour le constructeur français Dassault Aviation, dont les avions de combat sont vendus à six pays – l’Égypte, l’Inde, le Qatar, la Grèce, la Croatie et les Émirats arabes unis.

Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a fait cette démarche dans l’espoir de conclure un processus de milliers d’heures de négociations, avec des hauts et des bas, suivi de près par trois présidents français successifs – Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron – dans le contexte où un contrat de vente-achat d’avions de chasse est une affaire politique.

Lire aussi :  La Russie enregistre les premiers cas de contamination par Omicron, des voyageurs revenant d'Afrique du Sud

Eric Trappier a signé le contrat avec Tareq Abdul Raheem Al Hosani, PDG du Conseil économique Tawazun, en charge des marchés publics de la sécurité et de la défense, en présence de M. Macron et de Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, commandant adjoint de l’armée de l’air des EAU, selon Le Figaro.

Un autre contrat a été signé avec le fabricant de missiles MBDA pour que les EAU achètent l’armement équipant les 80 appareils.

Les premiers avions Rafale devraient être livrés entre 2027 et 2031.

Les EAU ont acheté le modèle le plus moderne et le plus avancé – le F4 – en cours de développement pour un service terptate avec les forces françaises sur plusieurs années, à partir de 2023.

Les Émirats, qui possèdent environ 80 avions de combat F-16 américains, continueront à utiliser leurs quelque 60 Mirage 2000-9 dans l’intervalle.

Article précédentHUAWEI Le MateBook 14s est disponible dès aujourd’hui en Roumanie, en 3 versions de design et d’équipement.
Article suivantLa philanthrope Jackie Avant, épouse de l’entrepreneur Clarence Avant, a été tuée par balle dans sa maison de Beverly Hills.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !