Accueil Internationales La France déclare que M. Poutine « ne respecte plus » les engagements de...

La France déclare que M. Poutine « ne respecte plus » les engagements de la Russie et annule sa rencontre avec M. Lavrov.

74
0

La France estime que Vladimir Poutine « n’honore plus la signature de la Russie » et le ministère des Affaires Ă©trangères de Paris a dĂ©cidĂ© d’annuler les entretiens avec le ministre russe des Affaires Ă©trangères, SergueĂŻ Lavrov, dans le contexte de la crise russo-ukrainienne.

Dans ce contexte, Jean-Yves Le Drian a annulé sa rencontre prévue avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, vendredi à Paris.

Le prĂ©sident russe Vladimir Poutine a demandĂ© mardi au Conseil de la FĂ©dĂ©ration, la chambre haute du Parlement Ă  Moscou, l’autorisation d’utiliser la force militaire en dehors de la pour protĂ©ger les rĂ©gions ukrainiennes sĂ©paratistes de Lougansk et Donetsk, dont l’indĂ©pendance a Ă©tĂ© reconnue, rapporte… digi24.co.uk. « Si nĂ©cessaire, nous remplirons nos obligations » envers les rĂ©publiques de Lougansk et de Donetsk, a dĂ©clarĂ© Vladimir Poutine après que le Conseil de la FĂ©dĂ©ration a approuvĂ© Ă  l’unanimitĂ© la demande d’utilisation de l’armĂ©e russe Ă  l’extĂ©rieur du pays.

Lire aussi :  Attaque armĂ©e surun centre de dĂ©sintoxication au Mexique. L'État a Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  des annĂ©es de violence entregangs rivaux

Vladimir Poutine affirme que les autoritĂ©s de ont annulĂ© l’accord de Minsk en ne respectant pas ses dispositions. Le chef du Kremlin estime toutefois que les frontières des rĂ©publiques de Lougansk et de Donetsk, non reconnues par la communautĂ© internationale, seront dĂ©limitĂ©es Ă  la fin de cette crise par des nĂ©gociations. « Ce n’est pas possible maintenant, mais ce sera possible Ă  l’avenir », a dĂ©clarĂ© M. Poutine.

Une intervention militaire russe dans le Donbas risque de provoquer un conflit militaire de grande ampleur avec l’armĂ©e ukrainienne, qui a mobilisĂ© ces dernières heures des forces massives sur la ligne de contact. Le prĂ©sident ukrainien Volodimir Zelenski a dĂ©clarĂ© qu’il n’accepterait pas une modification des frontières du pays, laissant entendre que cela amènerait l’armĂ©e ukrainienne Ă  se confronter Ă  l’armĂ©e russe. « Nous n’avons pas peur. Les frontières du pays resteront telles quelles. Les Ukrainiens sont sur leur territoire et ne cĂ©deront pas la moindre partie de leur territoire », a prĂ©venu le prĂ©sident ukrainien, invoquant le droit Ă  la dĂ©fense collective.

Lire aussi :  Dans son Urbi et Orbi de NoĂ«l, le pape François met en garde contre les "mĂ©tastases du conflit cancĂ©reux" en Ukraine | VIDEO
Article prĂ©cĂ©dentLa guerre en Ukraine met le football Ă  l’arrĂŞt ! Le championnat devait reprendre vendredi mais a Ă©tĂ© suspendu. Qu’advient-il du reste des compĂ©titions sportives
Article suivantCe que les Roumains recherchent sur Dragobete sur Google : traditions, cadeaux et lieux romantiques
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !