Accueil Internationales La Finlande et la Suède concluent les pourparlers d’adhésion à l’OTAN en...

La Finlande et la Suède concluent les pourparlers d’adhésion à l’OTAN en un seul round

167
0

La Finlande et la Suède ont entamé lundi et conclu en un seul cycle des négociations sur l’adhésion à l’OTAN, le protocole d’adhésion devant être signé le 5 juillet, selon une déclaration de l’Alliance publiée à Bruxelles.

« La Finlande et la Suède ont conclu le 4 juillet les négociations en vue de leur adhésion à l’OTAN, conformément à l’accord conclu au sommet de l’OTAN à Madrid. [28-30 iunie]. Les deux pays ont formellement confirmé leur volonté et leur capacité de remplir les obligations politiques, juridiques et militaires prévues par l’adhésion à l’OTAN », indique le communiqué. Elle précise que les discussions ont eu lieu au niveau des ministres des affaires étrangères et des ministres de la défense.

Lire aussi :  Jean-Luc Brunel, un ancien associé d'Epstein, a été retrouvé mort en prison.

« Une fois les négociations terminées, les alliés doivent signer les protocoles sur l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’alliance au siège de l’OTAN le 5 juillet. Ensuite, les protocoles d’adhésion seront envoyés aux pays de l’OTAN pour ratification conformément à leurs procédures nationales », souligne le message.

Le 18 mai, la Finlande et la Suède ont demandé à rejoindre l’OTAN, mais la Turquie a immédiatement bloqué le processus d’adhésion, exigeant que ces pays déclarent les organisations kurdes terroristes, extradent vers Ankara les personnes accusées de terrorisme ou de participation à une tentative de coup d’État en 2016, et lèvent les interdictions de livraison d’armes à la Turquie.

Lire aussi :  L'Ukraine a lancé une contre-offensive pour libérer Herson.

Le 28 juin, avant le début du sommet de l’OTAN à Madrid, des entretiens ont eu lieu entre le président turc Recep Tayyip Erdogan, le président finlandais Sauli Niinistö, le premier ministre suédois Magdalena Andersson et le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg. Sur la base de leurs résultats, un mémorandum a été signé permettant à Stockholm et Helsinki d’adhérer à l’OTAN. Selon le dirigeant turc, toutes les demandes d’Ankara ont été satisfaites.

Article précédentLes restes fossilisés des premiers ancêtres de l’humanité sont beaucoup plus anciens que les chercheurs ne le pensaient à l’origine.
Article suivantElon Musk refuse d’acheter Twitter
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !