Accueil Dernières minutes ! Economie La crise des semi-conducteurs se poursuit en 2022. Renault : On a...

La crise des semi-conducteurs se poursuit en 2022. Renault : On a d√Ľ envoyer quelqu’un en Asie pour avoir des chips.

104
0

La p√©nurie de semi-conducteurs se poursuivra au moins jusqu’au milieu de l’ann√©e prochaine, a d√©clar√© mardi Luca de Meo, PDG de Renault, selon Bloomberg.

Selon la source citée, cela compliquera les plans de restructuration des usines du groupe.

Le PDG de Renault a réitéré son estimation selon laquelle le groupe produira 500 000 véhicules de moins en 2021 en raison de la pénurie de semi-conducteurs, par rapport à une moyenne de 3,75 millions de véhicules vendus chaque année avant la pandémie de Covid-19.

¬ę¬†Dans ces circonstances, Renault a d√©cid√© de donner la priorit√© √† la production de voitures particuli√®res √† plus forte marge ainsi qu’aux v√©hicules utilitaires, car la demande pour ces derniers reste forte¬†¬Ľ, a d√©clar√© Luca de Meo, selon… Agerpres.

¬ę¬†Renault a √©t√© oblig√©, dans certains cas, d’envoyer quelqu’un en Asie pour obtenir les puces. C’est de la folie¬†¬Ľ, a d√©clar√© le directeur de Renaul lors d’une visite de l’usine de Flins, pr√®s de Paris.

Les modèles Renault Zoe et Nissan Micra sont actuellement produits dans cette usine, mais à partir de 2024, elle se consacrera au recyclage et au reconditionnement de véhicules et de composants usagés.

Selon Bloomberg, la conversion de l’usine de Flins est une composante importante d’une strat√©gie de restructuration plus large initi√©e par Renault, qui comprend des suppressions d’emplois et des r√©ductions de co√Ľts, ainsi qu’une r√©vision des capacit√©s de production globales.

Renault souhaite consolider la production de voitures √©lectriques en France dans son usine de Douai, o√Ļ seront √©galement produites des M√©gane √©lectriques. En outre, Renault a d√©cid√© de produire la Dacia Spring √† bas prix en Chine.

Au troisi√®me trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe Renault s’est √©lev√© √† 8 987 millions d’euros, soit une baisse de 13,4 % par rapport √† la m√™me p√©riode de l’ann√©e pr√©c√©dente, les ventes mondiales ayant diminu√© de 22,3 % par rapport √† l’ann√©e pr√©c√©dente pour atteindre 599 027 v√©hicules.

La marque Dacia a vendu 138 375 v√©hicules au troisi√®me trimestre, soit une baisse de 11,2 % par rapport √† la m√™me p√©riode de l’ann√©e pr√©c√©dente.

Lire aussi :  La premi√®re voiture autonome d'Apple pourrait √™tre lanc√©e en 2025

Dacia a été rachetée par Renault en 1999 et relancée en 2004 avec le modèle Logan. Par la suite, Dacia est devenue un acteur connu sur le marché automobile européen.

Situation en Roumanie

Selon les donn√©es fournies par l’Association des constructeurs automobiles roumains (ACAROM), la production de voitures particuli√®res en Roumanie au cours des dix premiers mois de l’ann√©e se pr√©sente comme suit : DACIA : 208 104 unit√©s, FORD : 125 075 unit√©s.

Au cours de cette ann√©e, Ford a suspendu √† plusieurs reprises la production de v√©hicules et de moteurs dans son usine de Craiova en raison de probl√®mes d’approvisionnement en semi-conducteurs.

Un arr√™t a √©t√© effectu√© du 26 f√©vrier au 10 mars. En avril, la production de v√©hicules a √©t√© suspendue pendant six jours et celle des moteurs pendant dix jours. Le dernier arr√™t de l’usine a eu lieu le 18 octobre.

Depuis le d√©but de l’ann√©e, l’usine Dacia de Mioveni s’est √©galement retrouv√©e √† plusieurs reprises dans une situation o√Ļ elle a d√Ľ interrompre son activit√© en raison d’un manque de pi√®ces √©lectroniques. La production a √©t√© arr√™t√©e en f√©vrier (deux fois), en mars et en avril pendant quelques jours, en juillet (trois jours), en septembre (sept jours) et en octobre (un jour).

Solutions à la crise mondiale des puces

La crise mondiale des puces ayant duré plus longtemps que prévu, un certain nombre de constructeurs, dont les géants allemands Daimler et Volkswagen, ont été contraints de repenser leurs stratégies de production, selon Reuters il y a quelques jours.

Ainsi, l’achat de puces directement aupr√®s du fabricant, la reconfiguration des voitures ou leur production sans certaines pi√®ces n√©cessitant des puces ne sont que quelques-unes des solutions auxquelles les constructeurs automobiles ont d√Ľ recourir pour faire face √† la crise des semi-conducteurs.
Selon la source cit√©e, les constructeurs automobiles ach√®tent normalement des composants √† de grands fournisseurs tels que Bosch ou Continental, qui s’approvisionnent √† leur tour aupr√®s de fournisseurs situ√©s plus bas dans la cha√ģne d’approvisionnement.
¬ę¬†C’est en train de changer¬†¬Ľ, affirme le responsable des achats de Daimler, Markus Schafer, selon qui l’entreprise a mis en place une ligne de communication directe avec tous les fournisseurs de puces, y compris ceux de Ta√Įwan.
Pour sa part, le PDG de Volkswagen, Herbert Diess, √©voque les ¬ę¬†partenariats strat√©giques¬†¬Ľ que l’entreprise qu’il dirige entretient avec les fabricants de puces en Asie.

En plus d’√©tablir une ligne de communication directe avec tous les fournisseurs de puces, Daimler a √©galement d√©cid√© de choisir un nouveau design pour les unit√©s de commande. Selon Reuters, au lieu d’utiliser une seule puce particuli√®re, ces unit√©s sont con√ßues pour fonctionner avec des puces alternatives qui peuvent √™tre utilis√©es dans les situations o√Ļ il y a des probl√®mes de livraison.

D’autres constructeurs automobiles ont √©galement eu recours √† la solution du stock, et BMW a d√©cid√© de produire l’ensemble de la voiture √† l’exception de la partie impliquant des puces, et lorsque celles-ci seront livr√©es, la voiture sera compl√®te √† 100% relativement facilement.

Article précédentQuiz : Les vraies richesses
Article suivantLe nouveau ministre allemand des Affaires √©trang√®res : ¬ę¬†La Russie paiera un prix politique et √©conomique √©lev√© si elle attaque l’Ukraine¬†¬Ľ.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vid√©os, et de la p√Ętisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualit√©s que je juge importantes de relayer !